Fiche solution-phyto #1 – Ciste Ladanifère

Il est des plantes qui marquent les esprits par leur aspect et d’autres par leurs propriétés. J’ai déjà eu l’occasion de vous le présenter il y a longtemps mais quand il m’a fallu choisir la première des fiches Solution-Phyto, il s’est imposé à moi. Et sans aucun doute, à tous les niveaux…

le Ciste Ladanifère saura vous surprendre

Son odeur tenace, ambrée et boisée, marque les esprits. Utilisé depuis la nuit des temps, il produit une résine dont il se couvre qui le protège de la chaleur, le Labdanum. Celui-ci entrait dans la composition des essences sacrées, de l’Egypte antique, avec l’encens, la myrrhe, le cèdre et le benjoin.

Parmi tous les cistes , seules le ciste ladanifère est utilisé en aromathérapie.

Parmi tous les cistes , seules le ciste ladanifère est utilisé en aromathérapie.

Cette essence était récupérée en laissant brouter des chèvres sur des champs de cette plante buissonneuse à feuille persistante, et en frottant leurs poils ensuite avec de longues lanières de cuir.

Les lanières sont toujours utilisées aujourd’hui pour récupérer le précieux parfum (je vous invite à regarder la vidéo à la fin de l’article, même si vous ne parlez pas grec!).

Se retrouvant dans tout le pourtour méditerranéen, son fruit en forme de capsule nous a donné son nom, kisté en grec. Ses fleurs sont grandes ouvertes sur le monde avec au centre de leurs pétales un point rouge.

Bien qu’ayant des propriétés tout à fait remarquables en phytothérapie (en particulier ses feuilles et son pollen),elle est rarement utilisée. Par contre, nous la retrouvons communément en huile essentielle ou encore en hydrolat.

Nous aborderons ici les propriétés de l’huile essentielle.

L’huile essentielle de Ciste Ladanifère (Cistus Ladaniferus)

Usages courants

  • Maladies auto-immunes et virales : polyarthrite rhumatoïde, sclérose en plaque…, maladies infantiles (varicelle, rougeole, coqueluche)
  • Baisse des défenses immunitaires
  • Hémorragies, saignement de nez
  • Coupure, acné, plaies, gerçures, crevasses
  • Vieillissement cutané, rides, peaux matures, relâchement cutané
  • Couperose
  • Insomnie
  • Frigidité
  • Contractions utérines prématurées

Contre-indications

aucune connue aux doses physiologiques

Précautions

  • Déconseillée pendant les 3 premiers mois de grossesse et durant l’allaitement
  • Supervision médicale impérative pour un usage important chez les enfants.
  • Interaction possible avec les traitements médicamenteux aux anticoagulants.

S’en servir au quotidien

  • Pour les plaies bénignes, coupures, boutons : quelques gouttes sur un coton appliqué pendant plusieurs heures sur la zone ou pure directement dessus, associée à de la lavande aspic (Lavandula L. Spica)
  • Saignement de nez : 1 goutte sur un coton dans la narine
  • Retourner à l’essentiel quand on se sent dispersé : 3 gouttes sur plexus solaire ou le long du dos
  • Ampoule : 1 goutte pure 3 à 4 fois par jour sur l’ampoule percée
  • Vieillissement et le relâchement de la peau: 1 goutte dans la crème de jour ou de nuit ou huile végétale

Au delà du quotidien

Les personnes de type Lymphatique trouveront dans le parfum de la Ciste Ladanifère de quoi calmer leurs excès de Tempérament.

On la proposera facilement aux personnes qui enchaînent les situations difficiles, piégées dans les « jamais 2 sans 3 » et autres lois des séries. Elle aide à se centrer sur nos priorités, à être focalisés sur ce qui est vraiment important pour nous. Ou à nous ouvrir à d’autres possibles quand nous sommes envahis par des peurs existentielles.

La Ciste renforce, en nous, le Principe du Métal, celui qui nous permet de trancher, de faire des choix.

Prenez soin de vous,

Loïc

 

 

Pour le plaisir des paysages magnifiques et de cette si belle langue… La récolte du Labdanum

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *