Ranger, le dilemme infernal

Ranger c’est faire un tri, c’est faire un choix. Et quelque fois, nous avons un peu de mal à faire ce tri. J’aimerais vous partager une astuce que j’utilise pour m’aider à trancher, à faire un tri dans mon environnement.

Reconnaître ce qui nous fait du bien

J’ai beaucoup déménagé ces dernières années et à chaque fois je me suis surpris à jeter des vieux objets, des vieux bibelots. Ma grand-mère disait souvent : « un déménagement ça vaut 2 incendies! »… et pourtant d’autres bibelots traînent toujours et encore.

Prendre soin de soi c’est aussi prendre soin de son environnement, de ce qui nous entoure. Au niveau matériel, cela s’exprime dans ces vieux objets, souvenirs d’un voyage, d’une rencontre, d’un instant précis. Tous ces objets qui nous entourent, nous renvoient l’image d’un autre nous-même : celui d’avant, celui qui était et qui n’est plus. Certains de ces objets ont encore un sens pour nous, d’autres non. Supprimons ces scories qui infestent notre maison!!

Faire un choix parmi toutes ces choses inutiles est particulièrement difficile!

La première astuce que j’utilise lorsque je suis face à un objet (les livres font exception à cette pratique). Je me pose la question: « Loïc, est-ce que cet objet t’apporte de la joie? »

Ranger, au regard de notre joie

Ranger, au regard de notre joie

Prendre le temps de reconnaître ce qui nous fait du bien. Reconnaître que telle chose a plus d’importance qu’une autre parce qu’elle nous fait du bien, parce qu’à son contact ou son évocation, on se sent tout de suite mieux.

Si la réponse est non, alors je le donne, le jette,… je m’en débarrasse. Cet objet qui à l’origine était pour moi vecteur de joie, ne remplit plus sa fonction et vient alourdir mon environnement d’une présence parasite.

Ce n’est ni un acte contre la personne qui me l’a offert (quand c’est le cas), ni une offense à la personne qui a réalisé cet objet, c’est reconnaître ce qui est bon pour moi et ce qui ne l’est plus. C’est accepter de finir mon histoire (avec cet objet) pour en commencer une nouvelle.

Quand c’est trop difficile de ranger

La lavande aspic, l'anti-poison

La lavande aspic, l’anti-poison

Certains de ces objets agissent sur nous comme des parasites. Leur présence, discrète, est très efficace pour raviver l’espace d’un instant des souvenirs figés en nous. Nous avons beau reconnaître qu’ils sont liés à de mauvais souvenirs, nous n’arrivons pas pour autant à nous en débarrasser.

Pour vous y aider, vous pouvez faire appel à la puissance de l’huile essentielle de Lavande Aspic (Lavandula Latifolia Spica). Eh oui, même quand il s’agit de rangement les huiles essentielles sont nos alliées. La respirer profondément deux ou trois fois, ou encore la diffuser dans la pièce. Cette capacité à faire un choix est associée, dans la vision taoïste, à la dynamique du Métal, celle qui nous permet de trancher ! Cette huile essentielle stimulera notre énergie du Métal et donc notre capacité à trancher, à ranger.

La Lavande Aspic est un anti-poison… Et ces objets qui nous envahissent ne sont-ils pas des poisons qui agissent en nous insidieusement ?

 

 

Et si d’aventure, vous vous demandez si cet article pourrait sous-entendre que les objets dont je parle pourraient tout aussi s’appliquer à de vieilles relations ou certaines habitudes… vous avez sûrement raison !

Nous venons de voir 2 astuces pour vous aider à ranger votre intérieur.

Et si nous prenions le temps de ranger notre Intérieur maintenant.

Car à l’instar de ces objets qui peuvent envahir notre environnement, certains événements de notre vie envahissent également notre espace intérieur. Je vous parle ici des ces petites choses qui nous ont blessées, les scories de notre vie psychique. Quelquefois, ces « petites choses » se sont passées au milieu d’événement heureux, c’est là qu’elles sont les plus difficiles à dénicher.

Nous pouvons procéder de la même manière que pour les objets. En utilisant l’huile essentielle de Lavande Aspic (Lavandula Latifolia Spica) et en nous posant la question « est-ce que cette situation, cet évènement me procure de la Joie? ». Si la réponse est négative, et d’autant plus si la réponse est qu’il m’apporte de la peine, de la souffrance, une gêne, etc. Alors c’est le moment de le ranger.

Comment allons-nous procéder? C’est extrêmement simple. Prenons un carnet. Oui un carnet, pas une feuille de papier. Contrairement aux objets, ces souvenirs, ces mémoires sont une partie de nous-même, nous n’allons donc pas les jeter, seulement les ranger. Dans ce carnet, nous allons relater la situation, l’évènement que nous souhaitons ranger. Si vous êtes à l’aise avec l’écriture et aimez ça, n’hésitez pas! Si ce n’est pas le cas, l’important est que les mots que vous utiliserez vous parlent.

Décrivez l’événement en quelques lignes ou dans tous ses détails, selon ce qui vous vient. Vous pouvez en remplir trois lignes ou dix pages, l’important est que tout vous semble dit. Ensuite, terminez en écrivant une phrase du type : « cet évènement , je l’ai écrit non pour l’oublier mais pour le ranger, afin qu’il n’influence plus ma vie actuelle, pour me libérer des cycles répétitifs  »

Il n’y a pas saison pour ranger

Même si l’adage nous invite à ranger au Printemps, c’est une activité si ce n’est quotidienne régulière que celle de ranger son environnement et son espace intérieur.

Alors maintenant c’est à vous de passer à l’action. Regardez autour de vous et si un objet, un bibelot, une décoration,… de votre maison ne vous apporte plus de joie, alors vous savez ce qu’il vous reste à faire !

Prenez quelques instants pour faire ce petit exercice et racontez-moi ce que cela change en vous.

Prenez soin de vous,

Loïc

Partager l'article

1 commentaire sur « Ranger, le dilemme infernal »

  • hé hé…..
    avant de passer au rangement, je vais aller chercher un rouleau de sacs poubelles !!!!!! et un flacon d’huile essentielle 🙂
    Euh…… il me faudrait aussi au moins de jours de congés …… (je vais demander aux poules si c’est ok !!!)
    🙂
    ceci étant, très bon article, qui donne envie de mettre en pratique.
    Merci des conseils.
    (il manque un lien pour commande l’huile essentielle directement, je trouve 😉 …….)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *