Soulager naturellement les jambes lourdes pendant la grossesse

Cet article est lu en 5 minutes, le temps de prendre une petite tisane et une belle respiration ?

Vous cherchez un moyen de soulager naturellement vos jambes lourdes durant la grossesse ? Sensation de pesanteur, gonflements, douleurs ou encore picotements perturbent votre quotidien et vos déplacements. Pourquoi ce phénomène est-il si fréquent chez la future maman et quelles solutions existent pour l’atténuer ? Avant de découvrir les réponses de la Permathérapie, penchons-nous sur les origines de ce trouble circulatoire.

Découvrez comment soulager vos jambes lourdes pendant la grossesse grâce aux solutions naturelles de la permathérapie.

Symptômes et causes des troubles circulatoires chez la femme enceinte

La sensation de jambes lourdes est souvent majorée chez la femme enceinte et a tendance à s’amplifier au fil des grossesses. 13 % des femmes souffrent de troubles circulatoires lors de leur première grossesse, 30 % durant la seconde, et 57 % à l’occasion des grossesses suivantes.

Les symptômes

L’inconfort se manifeste différemment selon les femmes. Il se traduit généralement par une impression de membres inférieurs pesants et fatigués. Ce ressenti peut s’accompagner de gonflements et de varices, notamment chez la femme qui a les jambes lourdes en fin de grossesse.

Si certaines femmes sont juste incommodées, d’autres ressentent d’importantes douleurs. Lorsque les fortes chaleurs de l’été s’en mêlent, enfiler des chaussures ou simplement marcher, peuvent devenir une épreuve. Pourquoi les femmes enceintes ont-elles mal aux jambes et dans quel cas la grossesse entraine-t-elle ou amplifie-t-elle un problème veineux ?

Les causes

Pendant cette période de la vie d’une femme, le volume de sang augmente et les fluides circulent plus vite. Deux facteurs principaux créent ou accentuent le problème des jambes lourdes chez la femme enceinte :

  • les hormones de grossesse, qui agissent sur la circulation sanguine et l’élasticité des tissus, dont les veines ;
  • le volume de l’utérus, qui peut avoir des répercussions sur les artères et les veines inguinales et ralentir le retour veineux.

Si les jambes sont lourdes, c’est que le retour veineux censé envoyer le sang des pieds vers le cœur, est insuffisant. Le regard que la Permathérapie pose sur cette gêne ne s’arrête pas là. Considérer le corps dans sa globalité permet de mieux identifier l’expression du problème. On s’aperçoit ainsi que le bassin et le ventre jouent souvent un rôle important dans ce désaccordage. Il est alors nécessaire de trouver le moyen de décongestionner ces parties du corps.

Les différents cas de figure

Généralement, deux cas de figure existent chez les femmes enceintes souffrant de jambes lourdes :

  1. lorsque la femme a les jambes lourdes seulement pendant la grossesse ;
  2. et celle qui souffrait déjà de jambes lourdes avant sa grossesse.

Dans le premier cas, si la femme n’avait pas de trouble veineux avant, pourquoi en a-t-elle une fois enceinte ? Rappelons que pendant cette période, l’utérus grossit au rythme de la croissance du bébé. Il passe d’environ 8 cm (la taille d’une petite pomme) à une trentaine de centimètres (la taille d’une pastèque !).

Cette transformation peut entraîner des modifications de tensions dans le Système Tenségral, composé des muscles, des ligaments, des tendons et des fascias (les fascias sont les tissus qui enveloppent chacun de nos organes, de nos muscles et de nos os). Pendant la grossesse, un ou plusieurs de ces éléments peuvent être sous pression, du fait du volume de l’utérus et du bébé. La circulation sanguine de la future maman se trouve alors perturbée, ce qui entraine des lourdeurs et des douleurs dans les jambes.

Dans le second cas, si la femme souffrait déjà de jambes lourdes avant la grossesse, c’est que celle-ci vient amplifier un problème déjà présent. Il peut être dû à :

  • la qualité des veines, qui dépend de facteurs héréditaires et du mode de vie (alimentation, activité physique, stress…)
  • l’influence des hormones de grossesse sur le Système Tenségral qui devient plus élastique et moins compressif, provoquant ainsi cet effet jambes lourdes

4 solutions naturelles pour soulager les jambes lourdes pendant la grossesse

En Permathérapie, les outils comme la marche, les bains ou les massages, sont conseillées pour améliorer la circulation sanguine.

Ces solutions sont également valables pour les femmes enceintes sujettes aux jambes lourdes. La phytothérapie en revanche n’est pas indiquée pour traiter un trouble veineux au cours de cette période. L’utilisation de la vigne rouge durant la grossesse ne fait donc pas partie des solutions proposées.

L’activité physique

Lorsqu’il n’y a pas de contre-indication, être en mouvement est un bon moyen d’améliorer la circulation sanguine pendant la grossesse. La marche et les activités aquatiques permettent de diminuer les symptômes veineux et la pathologie vasculaire.

Si vous avez les jambes lourdes enceinte, marchez pieds nus ! Chez vous, dans votre jardin, dans le sable… Sans chaussures, vos orteils, vos plantes de pieds et vos chevilles sont totalement libres de bouger pour s’adapter au relief du sol. En favorisant la mobilité de vos membres inférieurs, c’est aussi celle de votre bassin que la marche pieds nus encourage.

Dans les moments où vous bougez peu, et particulièrement lors des longues positions statiques (lecture, travail, sieste, sommeil), surélevez vos jambes afin de faciliter le retour veineux. La grossesse et les jambes lourdes la nuit vont souvent de paire : relevez vos pieds avec un gros coussin.

Les thérapies manuelles

Dans la majorité des cas, le manque de mobilité de l’utérus et du bébé sont des pistes à explorer pour soulager les jambes lourdes de la femme enceinte.

Les techniques manuelles proposées en Permathérapie, l’ostéopathie ou encore la fasciathérapie peuvent, par leur action, dénouer les tensions installées dans les muscles ou les tissus. Cela redonne de la liberté au bassin de la future maman, donc favorise le retour vasculaire.

Cette aisance retrouvée permet aussi au bébé d’avoir plus de place. Que les tensions viennent du poids de l’utérus ou de la position du bébé, la relation entre la mère et son bébé doit être considérée en premier lieu par le thérapeute.

Les massages

Le massage des jambes lourdes pendant la grossesse dynamise les tissus et relance la circulation (à ne pas faire en cas de varices saillantes). Un simple massage profitera également au ventre et au bassin : en libérant ces zones, la circulation veineuse et lymphatique sont facilitées.

Nul besoin de suivre une gestuelle précise, l’important est d’identifier vos zones tendues et de les apaiser. Toucher et masser son ventre pendant la grossesse est un formidable moyen de prendre soin de soi, car le ventre des femmes est précieux, et pas seulement durant ces 9 mois.

L’eau fraîche

L’eau fraîche a un effet contractant sur les tissus. Ils se resserrent, la circulation sanguine est relancée. Elle stimule les veines devenues trop élastiques sous l’effet des hormones. Prenez l’habitude de réveiller vos jambes lourdes dès le début de grossesse en terminant vos douches avec un jet d’eau froide ou en faisant des bains de pieds. Si vous en avez l’occasion, marchez dans l’eau de mer. Elle a un effet astringent et dynamisant sur les tissus.

Restez à l’écoute des signaux que votre corps vous envoie si vous avez les jambes lourdes pendant la grossesse. Élargissez votre vision aux autres parties de votre corps. Regardez aussi l’environnement dans lequel vous évoluez : êtes-vous attentive à vos besoins de repos, de mouvement, d’alimentation, de bien-être ? Après l’accouchement, continuez à prendre soin de vous grâce à la Permathérapie, avec le programme En forme après ma grossesse.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.