Fiche solution-phyto #3 – Camomille

Ah, les tisanes de camomille au coin de feu… Même sans l’avoir vécu, cette évocation est porteuse d’un doux réconfort serein et presque désuet. Confort digestif et endormissement sont les propriétés bien connues de la fleur de camomille, encore bien présente sur les étalages.

Sous les feux des projecteurs depuis des années (siècles !), elle offre à qui veux la regarder d’un œil neuf de nombreuses vertus.

La camomille, une fleur à redécouvrir

Il existe de nombreuses formes de camomilles, toutes n’appartenant pas à la même famille, mais voulant s’en attribuer la renommée !

Nous parlerons ici de la Camomille Noble (Chamaemelum nobile, ou encore Anthemis nobilis). Cette espèce est originaire de la façade atlantique de l’Europe (Portugal, Espagne, France, Royaume-Uni, Irlande) et de l’Afrique du Nord (Maroc, Algérie). Elle n’est donc pas liée à l’Italie comme pourrait le laisser suggérer son autre désignation de Camomille Romaine. Son statut de star modeste la rend vulnérable à ce genre d’appropriation.

La Camomille, le soleil fait fleur

Le soleil fait fleur

Car rien ne laisse présager d’un tel engouement à son égard. De petites fleurs blanches et jaunes, une légère odeur de pomme (d’où son nom du grec Khamaimêlon qui signifie « pomme du sol ») lorsque malencontreusement on marche sur elle.
Elle est discrète et pourtant, est d’une grande importance. Dans l’Egypte antique, associée au Dieu Râ, elle symbolisait le Soleil et apportait sa lumière aux morts lors des embaumements.

Plus récemment, les Anglo-saxons dans un  manuscrit datant du Xème siècle, nommé le Lacnunga, nous indique comment utiliser les 9 herbes sacrées pour soigner toutes sortes de maux. Nous retrouverons parmi ces herbes l’armoise, le plantain, l’ortie, la vipérine, la pomme sauvage, le cresson, le cerfeuil musqué, le fenouil et, évidement, la camomille !

Présente depuis toujours, elle sait se faire oublier et nous ébloui quand on prend le temps de la regarder en face, comme le soleil, comme l’étreinte d’une grand-mère aimante.

En langage des fleurs, la Camomille signifie « la patience dans l’adversité« . Elle apporte sa lumière dans l’obscurité de nos difficultés.

Nous aborderons ici les propriétés de l’hydrolat, vous pouvez découvrir ce que c’est ici.

L’hydrolat de Camomille Noble (Chamaemulum Nobile)

Usages courants

  • Poussée dentaire
  • Troubles digestifs
  • Douleur, névralgie, maux de ventre
  • Inflammation
  • Démangeaison, rougeur
  • Enervement, trouble du sommeil
  • Plexus solaire bloqué
  • Besoin de contrôle
  • Esprit critique agressif, rancune

Contre-indications

aucune connue aux doses physiologiques

Précautions

  • Utilisable à tous les âges de la vie sans aucun risque

S’en servir au quotidien

  • Douleur au ventre, spasme digestif (surtout si émotionnel) : 1 cuillère à café dans un verre d’eau chaude juste après les repas
  • Coliques du nourrisson : 1 cuillère à café dans un biberon ou vaporiser sur le mamelon, si allaitement, 2 fois par jour
  • Poussée dentaire douloureuse : vaporiser dans la bouche ou masser gencive avec le doigt imbibé d’hydrolat plusieurs fois par jour
  • Démangeaisons, psoriasis, etc. : vaporiser sur la zone concernée, au besoin
  • Besoin de paix avec soi-même : 1 cuillère à café dans un verre d’eau chaude le matin au réveil pendant 3 semaines
  • Colères fréquentes, rancune tenace : 1 cuillère à soupe dans un litre d’eau tout au long de la journée pendant 3 semaines

Au delà du quotidien

Elle apporte de la lumière là où il y a de l’obscurité, en particulier chez les personnes, discrètes et sensibles, à qui la réalité échappe, toutes évanescentes qu’elles sont.

Prenez soin de vous,

Loïc 

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *