Bien choisir son hydrolat

Un hydrolat, ou eau florale, est un extrait de plante très puissant et… surprenant. Il pourrait se confondre avec une eau aromatisée mais ses principes actifs bien que discrets n’ont rien à envier à leurs cousins des huiles essentielles. Pour profiter de ses vertus thérapeutiques, il faut avant tout bien choisir son hydrolat.
Pour bien choisir son hydrolat, il faut comprendre ce que c'est et pour c'est fait

Pour bien choisir son hydrolat, il faut comprendre ce que c’est et pour c’est fait

Tout d’abord, il faut savoir comment choisir un produit de qualité thérapeutique.
Et ensuite nous pourrons choisir la plante qu’il nous faut !

Un hydrolat de qualité thérapeutique

La composition des hydrolats est très différente de celle des huiles essentielles. Certaines molécules abondantes dans les huiles essentielles comme les terpènes, les sesquiterpènes ou encore les esters sont peu voire pas du tout solubles dans l’eau, et ne sont donc pas présentes dans les hydrolats.

D’autres molécules, comme les acides, ne se retrouvent qu’à l’état de traces dans les huiles essentielles alors qu’elles sont très présentes dans les hydrolats.

Sans être un grand chimiste, on comprend rapidement que nous ne pourrons pas les intervertir. Qu’un hydrolat n’a pas les même indications et les mêmes usages qu’une huile essentielle.

Il est donc impératif de se protéger des Faux Hydrolats. En effet des revendeurs, peu scrupuleux ou par manque de connaissances, vous proposent des hydrolats qui n’en sont pas.

Un hydrolat de mauvaise qualité s'apparente à un poison !

Un hydrolat de mauvaise qualité s’apparente à un poison !

Constitués à partir d’une huile essentielle diluée dans de l’alcool puis dans de l’eau, ou pire encore réalisés à l’aide d’essence artificielle (là c’est de la fraude pure et simple !), ils ne présentent pas d’intérêt thérapeutique et peuvent s’avérer dangereux.

Alors que globalement, les hydrolats ne présentent pas de contre-indication générale.

C’est très rassurant.

Seuls les hydrolats de cannelle, de sarriette et de thym à thymol ne seront pas, par exemple, appliqués sur la peau. Ils sont très puissants et peuvent brûler surtout chez les personnes aux peaux sensibles.

De plus, par mesure de précaution, nous appliquons des restrictions à certains hydrolats. Ce sont des hydrolats qui peuvent être sur le long termes légèrement agressif. Ainsi, le cèdre de l’Atlas, le cyprès, le millepertuis, l’achillée-millefeuille et le genévrier ne seront utilisés que sur de courtes périodes (de quelques jours à 3 semaines).

Un avantage certain avec les hydrolats est qu’ils peuvent profiter à tout le monde. Du bébé au vieillard, de la femme enceinte à la personne souffrant de multiples allergies. Il n’y a pas vraiment de limite (si ce n’est le raisonnable !) pour en profiter.

Alors autant bien choisir son hydrolat pour qu’il soit de qualité thérapeutique.

La qualité de l'eau est primordiale pour  réaliser un hydrolat de qualité thérapeutique

La qualité de l’eau est primordiale pour réaliser un hydrolat de qualité thérapeutique

Choisir l’hydrolat qu’il me faut

Par simplification, je dis souvent choisir la “plante”. Pour les hydrolats, ce n’est pas tout à fait exact. En effet, il est possible de produire des hydrolats de champignon (comme celui-ci par exemple).

Autant vous le dire tout de suite, il n’existe pas de recette miracle, de truc, pour choir un hydrolat simplement et rapidement.

Ce qui est bon pour moi ne l’est pas forcément pour toi

Avant de savoir quel hydrolat me convient, il faut savoir ce qui ne me convient pas. Nous l’avons vu, pour les hydrolats, c’est relativement simple. Les contre-indications sont très peu nombreuses.

Il est bon tout de même de se demander si je présente une pathologie ou un trouble qui pourrait avoir une influence.

Le bon goût ou une odeur plaisant ne signifie pas que l'hydrolat vous convient

Le bon goût ou une odeur plaisant ne signifie pas que l’hydrolat vous convient

Par exemple, j’éviterais de consommer  trop d’un hydrolat qui serait un puissant tonique, si je souffre d’hypertension. Ou bien je limiterais l’utilisation d’un hydrolat drainant si mes reins sont fragiles.

Cela peut vous sembler évident. Seulement quel que soit notre état de santé, le bon sens doit être au centre de nos choix !

Des indications physiques et psychiques

Les hydrolats agissent aussi bien au niveau physique que psychique. Il est important de bien se renseigner sur l’ensemble des indications de l’hydrolat.

Les Fiches Solution-Phyto sont là pour vous aider à y voir plus clair !

Car pour un même trouble, vous aurez peut être plus l’impression d’être concerné par une dimension psychique plutôt qu’une autre.

Cette approche de la phytothérapie n’est pas adaptée aux urgences. alors prenez le temps de bien le choisir !

Se laisser porter

Il n’est pas rare de trouver des personnes qui vous conseillent de choisir à l’instinct. Au pendule ou encore en tirant à la courte-paille.

Lorsqu'il s'agit de soin avec des plantes, ces pratiques n'ont pas leur place pour faire un choix

Lorsqu’il s’agit de soin avec des plantes, ces pratiques n’ont pas leur place pour faire un choix

Je ne suis absolument pas d’accord avec ces pratiques.

Premièrement, l’intuition se nourrit de vos connaissances. Si vous laissez parler votre intuition, elle ne sera pertinente que si vos connaissances sont organisées et structurées. Notre intuition ne naît pas ex nihilo. Elle est le fruit de la maturation inconsciente de ce que nous avons appris de la vie (que ces connaissance soient formelles ou expérientielles).

Eh oui, les animaux (dont ne faisons partie) n’ont pas une connaissance instinctive de ce qui leur fait du bien. Ils s’empoisonnent aussi en mangeant des plantes toxiques. Seulement ils sentent ce qui leur convient et y retournent si besoin !

De plus je trouve que c’est un manque de respect profond pour la plante. Je ne prétends pas connaître les plantes que je conseille ou utilise dans leur intégralité; Toutefois, je cherche à mieux comprendre ce qu’elles nous racontent, ce qu’elles ont à dire.

C’est très prétentieux de notre part de penser que nous pouvons choisir un hydrolat (dans un but thérapeutique) sur la base de notre prétendue supériorité d’animal cérébré. Nous sommes loin de saisir toutes les subtilités des interactions qui se jouent, alors restons humbles.

Toujours le même…

En choisissant votre hydrolat, vous allez peut-être en trouver un qui vous parlera beaucoup plus, qui vous donnera l’impression de vous correspondre parfaitement.

Il existe une branche (discrète mais prometteuse !) de l’hydrolathérapie qui reconnait des profils de personnalités  en lien avec des plantes et en particulier des hydrolats.

A un type de personnalité correspond un type particulier d’hydrolat.

Cette correspondance s’applique aussi bien sur l’aspect psychique que sur l’aspect physique.

Cette approche n’est pas une science exacte, loin de là. Et vous en trouverez souvent deux, trois ou plus qui vous conviennent pour différents choses.

Cependant lorsque vous trouvez un hydrolat qui vous convient parfaitement, aussi bien pour les problèmes physiques qu’il traite que pour les gênes psychiques qu’il accompagne, vous gagnerez à le garder près de vous !

 

Laissez un commentaire. Je serais ravi de vous répondre t de vous connaître

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.