Les bienfaits de l’arnica pour lutter contre les courbatures

Cet article est lu en 3 minutes, le temps de prendre une petite tisane et une belle respiration ?

Athlète convaincu ou sportif ponctuel, nous avons tous été victime de ses tiraillements musculaires que sont les courbatures. Même avec la meilleure motivation du monde, il est difficile de poursuivre une activité sportive en grimaçant de douleur à chaque mouvement. Les fibres musculaires, détruites ponctuellement suite à un effort trop important, doivent être chouchoutées. Il est même possible de consolider sa résistance en amont. Que ce soit en préventif ou en curatif, la plante idéale pour accompagner votre récupération est sans conteste l’arnica. Et la bonne nouvelle, c’est que vous en avez peut-être près de chez vous !

Chouchouter ses muscles après l’effort n’est pas une option ! Munissez-vous de vos meilleures préparations à l’arnica pour faire face aux courbatures et tiraillements.

Quels sont les bienfaits de l’arnica ?

L’arnica (Arnica montana) est une plante médicinale qui s’épanouit en montagne (on l’appelle d’ailleurs l’arnica des montagnes) et dans certaines hautes plaines. Vous l’avez sûrement déjà croisée à l’état sauvage lors de vos balades estivales puisque sa floraison s’étale de mai à août. Des petites fleurs jaunes qui trônent fièrement au bout de leur tige, tandis que ses longues feuilles duveteuses se regroupent à sa base.

Utilisée, au moins depuis le XVIe siècle, pour traiter les contusions lors d’une chute, encore aujourd’hui les granules d’arnica sont bien connus des parents pour faire face aux bleus, bosses et autres petits traumatismes du quotidien. Pourtant, il est aussi possible d’associer arnica et courbatures musculaires pour apaiser les douleurs.

Cette plante possède une dynamique apaisante, c’est ce qui la rend très efficace pour soulager la contracture musculaire subie lors d’un effort trop important. 

Que ce soit sous forme liquide, mélangée à une huile végétale, sous forme de granulés ou d’ampoules buvables, l’arnica est l’amie du sportif. 

En effet, elle favorise la cicatrisation, apaise les douleurs et améliore le confort circulatoire. Tout ce dont vous avez besoin lorsque vous remettez votre corps en mouvement et souhaitez renforcer vos muscles tout en en prenant soin. Et puis, moralement, se motiver pour une activité sportive intense n’est pas toujours facile, alors autant mettre toutes les chances de son côté pour pouvoir le faire avec régularité et plaisir ! 

Les petites fleurs jaunes sont utilisées en homéopathie :

  • En préventif avant la séance de sport pour limiter les douleurs musculaires pendant l’effort (en particulier pour les sportifs et sportives d’endurance) ;
  • Comme geste de récupération, au sortir de la séance (sans oublier de bien s’hydrater) ; 
  • En curatif, si des courbatures surviennent pour les soulager jusqu’à disparition.

Comment soulager rapidement des courbatures grâce à l’arnica ? 

Si vous souhaitez traiter immédiatement les douleurs et la fatigue musculaires qui tiraillent vos membres dès le lendemain de votre session de sport, lisez bien ce qui suit.

Favoriser la récupération musculaire

Restez en mouvement, même si cela vous paraît contre intuitif, vos muscles doivent se reconstruire, pas fondre ! Cependant, n’organisez pas une autre session de sport avant d’avoir récupéré, privilégiez la mise en mouvement douce comme la marche.

Après vos exercices doux, accordez-vous un bain chaud pour calmer les tensions musculaires : la chaleur va dilater les vaisseaux sanguins, atténuant ainsi les effets des courbatures.

Soulager la douleur musculaire

Pour un soulagement immédiat, masser (ou faites masser) les parties du corps douloureuses et les raideurs. En plus de procurer un sentiment de soulagement immédiat, le massage va permettre d’améliorer la circulation sanguine. Et renforcer ainsi l’effet de l’huile d’arnica.  

En douceur et 2 à 3 fois par jour, ces massages des muscles douloureux, dans le sens de la fibre, soulagent et favorisent la récupération.

Fabriquer son huile d’arnica

Le massage à l’huile d’arnica est efficace contre les lésions traumatiques du muscle suite à l’activité physique. Vous pouvez pour cela, soit vous procurer un flacon dans le commerce ou confectionner votre propre macérat aux vertus apaisantes. 

Pour cela, mettez dans un bocal en verre 200 grammes de fleurs fraîches, recouvrez de 50 centilitres d’huile de tournesol (ou de votre huile végétale préférée) et laissez macérer 4 semaines le bocal bien fermé. Après avoir filtré le mélange, stockez le macérât huileux dans un flacon opaque au frais.

Vous pouvez maintenant l’utiliser en usage externe pour vos courbatures ou douleurs articulaires ! L’utilisation de cette huile n’étant pas soumise à des contre-indications.

Les différentes préparations à l’arnica permettent de soulager les douleurs liées à l’effort physique et de détendre les muscles avant et après l’effort. Pour profiter pleinement des bienfaits de votre activité sportive préférée, que ce soit pour votre corps ou votre moral, prenez soin de vos muscles, traitez-les comme des alliées. 

Sources : 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Loïc

Professionnel de santé, diplômé en masso-kinésithérapie, je m’intéresse aux pratiques de soin centrées sur la personne. Conférencier et formateur, j'exerce depuis plus de 15 ans. J'ai complété mes connaissances par une formation universitaire en Fasciathérapie (4 ans), l'apprentissage de la Microkinésithérapie (3 ans), des Réflexologies (5 ans), du Shiatsu (Minna san do so). L'aromathérapie, l'hydrolathérapie, la gemmothérapie et l'homéopathie sont venues enrichir mon travail pour rendre la personne actrice de son soin et autonome.