Fiche solution-phyto #4 – Saro

Parmi l’importante liste des huiles essentielles, je me devais, dans mon défi des 52 fiches Solution-Phytos de parler du Ravintsare (Cinnamomum Camphora CT cinéole)… et puis non ! Il a fait suffisamment couler d’encre. Entre son extraordinaire efficacité pour booster les systèmes immunitaires fatigués et son efficacité sur un large spectre d’infection, il l’a bien mérité.

J’ai eu plutôt envie de vous parler de son petit frère. Plus fin, plus subtil, un peu moins « rentre dedans » : le Saro !

Le saro ou mandravasarotra

Le saro, nommé également mandravasarotra, qui signifie en malgache « la plante qui tient le mal éloigné » c’est dire s’il n’a rien à envier à son grand frère !

Cet arbre très fréquent dans les forêts côtières de Madagascar est longtemps resté inconnu des aromathérapeutes. Son grand frère lui prenant la vedette ! Pour autant la médecine traditionnelle malgache ne s’est pas trompée et reconnait ses nombreux talents.

Ainsi, ses racines sont utilisées contre la toux et l’asthme, pour traiter plaies et abcès et aussi, en tant qu’antipaludéen.

Le saro, longtemps oublié d el'aromathérapie

Le saro, longtemps oublié de l’aromathérapie

Utilisées comme tonique et anti-poison, les décoctions de feuilles sont utiles pour les enfants affaiblis, manquant de vitalité.

Il est intéressant de constater que, dans certaines tribus, les lutteurs ont l’habitude de confectionner une infusion qui contient des feuilles de saro pour leur donner du courage et de la force. Au même titre qu’il est proposé aux femmes lors des accouchements difficiles !

Nous aborderons ici les propriétés de l’huile essentielle.

L’huile essentielle de saro (Cinnamosma Fragrans)

Usages courants :

  • Infections virales ou bactériennes des voies respiratoires
  • Cystites, salpingite
  • Aphtes, abcès dentaires
  • Asthénie profonde, système immunitaire affaibli
  • Bronchite, rhinopharyngite
  • Parasitose, mycoses

Contre-indications : aucune connue aux doses physiologiques.

Précautions :

  • Prudence chez les personnes asthmatiques
  • Prudence chez les personnes épileptiques

S’en servir au quotidien

  • Coup de froid, refroidissement : 2 goutte sur les avant-bras dès les premiers signes.
  • Infection localisée : 2 à 5 goutes pures en face de l’organe concerné
  • Gingivites, aphtes, abcès : 2 gouttes en bain de bouche avec 1 cuillère à café d’huile de tournesol, pendant 5 minutes
  • Soutenir les défenses immunitaires : 2 gouttes pures dans une cuillère à café de miel, 4 fois par jour
  • Retrouver la confiance : 2 gouttes pures sur le plexus solaire
  • Assainir l’air et donner l’envie d’y aller: diffusion atmosphérique ou respirer très profondément le flacon 3 fois, plusieurs fois par jour

Au delà du quotidien

Cette huile essentielle, et son parfum chaud, réchaufferont le corps et l’esprit des personnes lymphatiques et surtout des personnes mélancoliques.

En phyto-énergétique, le saro vient renforcer le Principe du Métal celui qui permet de trancher, de mettre une barrière entre nous et l’extérieur. C’est le principe dans lequel se déploie notre dimension relationnelle.

Prenez soin de vous,

Loïc 

Partager l'article
  • 26
    Partages

2 commentaires sur « Fiche solution-phyto #4 – Saro »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *