Une grande Dame nous a quitté

C’est avec tristesse que j’ai appris, en ce début septembre 2018, que Danièle Festy nous a brutalement quitté. Pharmacienne, aromathérapeute et auteure, Danièle Festy a marqué le monde des approches naturelles et en particulier celui des huiles essentielles.

Mort de Danièle Festy
Avec l’aimable autorisation de www.danielefesty.com

Je n’ai jamais caché que j’étais souvent en désaccord avec elle dans ces choix de traitement, ses synergies ou encore ses conseils d’hygiène de vie et d’alimentation.

Cependant, nous partagions la même vision de la santé.

Un mal de tête, un rhume, une indigestion : rien de plus banal, mais ces petits maux nous empoisonnent la vie. Nous devrions tous apprendre à les traiter efficacement et naturellement.

Nous retrouvons dans son credo ce que Se Soigner Autrement souhaite transmettre. Mettre à disposition de tous des remèdes simples, naturels et efficaces et accompagner toute la famille pour soigner, au quotidien, petits bobos et problèmes chroniques.

Sa disparition ne me fait pas changer d’opinion sur ses écrits, cependant je me devais de louer cette grande Dame de l’Aromathérapie qui a su rendre accessible les huiles essentielles depuis la parution de Ma Bible des huiles essentielles en 2007 à sa collection « je ne sais pas utiliser les huiles essentielles pour… ». Elle a cherché à permettre à chacun de reprendre de pouvoir sur sa santé et de devenir autonome. Récemment elle a publié différents ouvrages où elle intégrait le massage à l’aromathérapie.

Ma Bible des Huiles Essentielles est pour beaucoup une référence incontournable.

Avec plus de 44 ouvrages en 10 ans, c’est l’auteure la plus prolifique que l’aromathérapie ait connu. Il y en a peut-être même plus, je n’ai pas trouvé le nombre exacte. Son œuvre reste inégalée.

Je souhaitais terminer cet hommage par un propos de Danièle Festy qui aurait pu être écrit tel quel dans la ligne éditoriale de Se soigner autrement :


Mon expérience m’a enseigné que dans près de 80 % des cas, c’est-à-dire les maux de tous les jours, il était possible d’aller mieux, voire bien, en ajustant son assiette, en améliorant son hygiène de vie, en utilisant une plante ou une formule simple à base d’huiles essentielles adaptées.

Je lui souhaite d’avoir atteint ce en quoi elle croyait et dirige mes pensées vers ses proches qui la pleurent aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.