La physiologie à travers le prisme de la Permathérapie

Sommaire

Cet article est lu en 13 minutes, le temps de prendre une tisane et une belle respiration.

Dans un monde où la médecine et la santé sont souvent perçues à travers le prisme de la technologie et de la spécialisation, il est essentiel de se rappeler que notre compréhension du corps humain et de sa physiologie peut être bien plus riche et nuancée. Cet article se propose d’explorer la physiologie non pas comme une série de mécanismes isolés et rigides, mais comme un ensemble dynamique et interdépendant, vu à travers le prisme innovant de la Permathérapie.

La Permathérapie, avec son approche holistique et intégrative, nous invite à repenser notre manière de voir le corps humain. Elle nous amène à considérer non seulement les aspects physiques de la santé, mais aussi les dimensions émotionnelles, environnementales et spirituelles de notre être. Dans cet article, nous allons déconstruire les idées reçues, explorer les concepts clés de la physiologie dans une perspective permathérapeutique, et fournir des outils pratiques pour appliquer ces connaissances dans la vie quotidienne.

Nous aborderons les frustrations courantes liées à l’enseignement et à la compréhension de la physiologie, mettrons en lumière les bénéfices d’une approche holistique, et rectifierons certaines idées fausses. De plus, nous fournirons un guide étape par étape pour intégrer les principes de la Permathérapie dans votre compréhension de la physiologie, tout en répondant aux objections courantes et en explorant des sujets connexes tels que l’influence de l’environnement et le rôle des émotions et des croyances sur notre santé.

Préparez-vous à embarquer dans un voyage qui transformera votre vision de la physiologie et de la santé, en vous ouvrant à une perspective plus vaste et plus profonde, où chaque aspect de notre être est considéré comme une partie intégrante d’un tout harmonieux. Bienvenue dans le monde fascinant de la physiologie à travers le prisme de la Permathérapie.

Entre fantasmes et réalité, la physiologie dans tous ses états

La physiologie fait peur autant qu’elle fascine. Souvent enseignée de manière fragmentée, elle plonge l’étudiant dans un océan de détails – cellulaires, tissulaires – sans lui offrir la boussole d’une application concrète en soin. Cette approche, qui décompose systématiquement les structures complexes du corps en détails microscopiques, peut laisser l’apprenant naviguer sans direction claire, se perdant dans l’immensité des informations.

À l’opposé du principe de Permathérapie qui prône de partir de l’ensemble pour aller vers le détail, nous nous sentons rapidement désorienté voire même découragé. Perdu dans un labyrinthe de connaissances, chaque détail semble déconnecté de l’ensemble.

Cette déconnexion entre l’enseignement et une vision holistique de la santé crée un fossé entre la théorie et la pratique, laissant un sentiment d’incomplétude et d’inadéquation. Cela peut engendrer une frustration chez l’étudiant qui ne parvient pas à relier la théorie complexe à la pratique concrète, et se trouve donc confronté à une inadéquation entre son apprentissage et la réalité de la pratique.

L'interdépendance des systèmes corporels : un concept négligé

Un autre aspect, qui est souvent négligé dans l’enseignement habituel de la physiologie, est l’interdépendance des différents systèmes corporels qui composent notre organisme.

Malheureusement, cette vision compartimentée, qui sépare les systèmes corporels les uns des autres, ne parvient pas à refléter la complexité inhérente et la synergie qui caractérisent le fonctionnement de notre corps. Cela peut conduire les étudiants à avoir une compréhension fragmentée et incomplète.

Ils peinent alors à saisir comment les différents systèmes interagissent entre eux, comment ils se complètent et comment ils contribuent ensemble à l’harmonie global. Il est donc essentiel de faire comprendre aux étudiants l’importance de cette interdépendance et de la manière dont les systèmes corporels travaillent conjointement pour créer notre santé.

En adoptant une approche holistique, comme celle proposée par la Permathérapie, on gagne une compréhension plus profonde de son corps. Cette vision globale permet non seulement de saisir les mécanismes sous-jacents de la santé, mais aussi d’appliquer ces connaissances de manière pratique.

La physiologie réduite à une mécanique

Une erreur courante que l’on observe fréquemment dans l’étude de la physiologie est de la réduire à une vision purement mécaniste, presque comme une machine. Cette approche, bien que simpliste et facile à comprendre, ne rend pas justice à la richesse et à la complexité des processus biologiques qui sont en jeu.

Elle néglige également de tenir compte de la capacité extraordinaire des organismes vivants à s’adapter et à évoluer en réponse à divers stimuli, qu’ils soient internes ou externes.

Chez l’humain, une évolution ne se manifeste pas nécessairement par l’apparition d’un nouvel organe, bien entendu. Cependant, il est important de noter que nous sommes constamment en train d’évoluer, à chaque instant de notre vie. Il existe certaines périodes qui sont très marquées par ces évolutions, comme l’adolescence, où le corps subit d’importantes transformations physiques et hormonales, ou la sénescence, où le corps commence à montrer des signes de vieillissement et de déclin.

Cependant, il existe également d’autres périodes, peut-être plus discrètes, mais tout aussi importantes dans notre parcours de vie. Ces périodes plus subtiles d’évolution peuvent inclure des moments de croissance intellectuelle ou émotionnelle, ou des moments de changement et d’adaptation à de nouvelles circonstances ou environnements. Chaque étape de notre vie apporte son lot de changements, qu’ils soient visibles ou non, et contribue à notre évolution continue en tant qu’individus.

Une vision mécaniste de la physiologie risque de nous faire perdre de vue la beauté et la sophistication du vivant.

L'illusion de l'équilibre permanent

Une autre idée fausse couramment répandue est de croire que notre corps, dans son fonctionnement, cherche constamment à atteindre un état d’équilibre.

Cependant, en réalité, la physiologie humaine est en quête permanente d’adaptation, cherchant inlassablement à s’accorder et à répondre de manière précise et appropriée aux besoins fluctuants du moment, de la situation dans laquelle nous nous trouvons.

Cette dynamique, cette fluidité dans le fonctionnement de notre corps est souvent omise, voire même ignorée, dans les enseignements de physiologie, qui privilégient une vision statique, rigide et isolée des différentes fonctions corporelles, sans prendre en compte leur interdépendance et leur capacité à s’adapter constamment.

La tentation du détail excessif

Enfin, il est important de souligner que l’obsession du détail dans l’étude de la physiologie, justifié quant il s’agit d’en comprendre les subtilités, peut conduire à une compréhension fragmentée et superficielle de celle-ci. En se focalisant excessivement sur les composants isolés de l’organisme, on risque de perdre de vue le fonctionnement global et harmonieux de l’ensemble du corps.

Il s’agit de redécouvrir la physiologie non pas comme une simple série de systèmes isolés les uns des autres, mais plutôt comme un ensemble dynamique et interdépendant, qui reflète la complexité et la beauté de la vie.

Concepts clés de la physiologie en Permathérapie

Avant de plonger dans le sujet, il est impératif et essentiel de reconnaître, comme le soulignait avec une grande perspicacité le physiologiste Ralph W. Gérard : La physiologie n’est ni une science, ni un métier, c’est un point de vue

Elle représente une perspective qui est influencée par nos aspirations et le modèles sociaux qui l’accompagne. Il nous invite à envisager la physiologie non pas simplement comme un ensemble de faits et de mécanismes isolés.

Cette compréhension commence par un changement de perspective sur la manière dont la physiologie est traditionnellement abordée. La vision conventionnelle s’ancre souvent dans une lecture du monde influencée par une vision expansionniste et industrielle du XIXe siècle. Cette perspective se reflète dans le langage utilisé pour décrire le fonctionnement du corps humain, comme l’idée du système immunitaire en tant qu' »armée du corps » ou la cellule vue comme une « usine à protéines ». J

e vous propose de dépasser ces métaphores et de comprendre la physiologie dans une perspective de systèmes complexes, où l’interconnexion et la fonction des systèmes sont au premier plan.

Différents Systèmes complexes

Dans le contexte de la Permathérapie, la physiologie est envisagée comme un ensemble de systèmes complexes qui interagissent entre eux. Ces systèmes, loin d’être prévisibles et linéaires, se distinguent des systèmes dits simples par leur capacité à produire des comportements émergents, imprévisibles et non linéaires. 

Cette imprévisibilité et la non linéarité sont des caractéristiques essentielles qui jouent un rôle crucial dans notre compréhension de la manière dont le corps humain réagit, s’adapte et interagit avec une variété de stimuli.

Contrairement à un système mécanique simple, où les réponses à divers stimuli sont prévisibles et directes, les systèmes complexes du corps humain interagissent de manière dynamique et interdépendantes. Cette interaction dynamique rend leurs réponses beaucoup moins évidentes à prédire, souvent surprenantes, voire même contre-intuitives. Cette complexité et cette imprévisibilité sont ce qui rend le corps humain si fascinant et ce qui le différencie d’un simple système mécanique.

C’est ici que la Permathérapie prend tout son sens, en reconnaissant et en embrassant cette complexité et cette imprévisibilité, afin de développer des approches thérapeutiques pertinentes et personnalisées qui prennent en compte la complexité et la dynamique inhérentes de notre physiologie.

Une approche holistique devient essentielle. Plutôt que de se concentrer sur des parties isolées, il est crucial de comprendre comment ces parties interagissent au sein d’un tout. Cette vision globale permet de saisir la complexité des réponses physiologiques et d’appréhender le corps humain dans toute sa richesse et sa diversité.

Interdépendance des systèmes corporels

En Permathérapie, l’interdépendance des systèmes corporels est un concept clé pour comprendre la physiologie. Cette notion stipule que les divers systèmes du corps ne fonctionnent pas indépendamment les uns des autres, mais sont profondément connectés et exercent une influence réciproque sur leur fonctionnement. Par exemple, le système immunitaire, le système hormonal et le système nerveux ne sont pas simplement des entités distinctes fonctionnant de manière autonome ; ils sont en interaction constante, ayant une influence globale.

Cette interaction et cette synergie entre les systèmes sont essentielles pour comprendre comment les perturbations et les maladies se développent. Un dysfonctionnement dans un système peut avoir un effet domino, affectant d’autres systèmes. Cela souligne donc l’importance d’une approche holistique et intégrative dans le diagnostic et le traitement. Cette perspective nous permet de voir la personne dans son ensemble, plutôt que de se concentrer uniquement sur des symptômes spécifiques ou des systèmes isolés.

La santé : un état d'accordage plutôt qu'un équilibre

Une idée communément répandue, mais qui s’avère incorrecte, est de considérer la santé comme un état d’équilibre, dont le point d’équilibre demeure inaltérable. Cependant, la santé est en fait un état d’accordage, un processus en mouvement perpétuel.

Le corps humain est constamment en train de s’ajuster et de se réajuster, en réponse à son environnement et aux stimuli qu’il reçoit. Cette vision plus dynamique, plus flexible de la santé nous permet d’avoir une meilleure appréhension des processus de santé et de soin. Elle nous aide à mieux comprendre comment notre corps réagit et s’adapte en permanence.

Comment lire la physiologie avec le regard de la Permathérapie

Le corps est organisé en différents systèmes dans le cadre de la Permathérapie. Ces systèmes sont classés en trois catégories : les Systèmes Fondamentaux, les Systèmes de Soutien et les Systèmes Connexes. 

Chaque catégorie joue un rôle spécifique et chaque système possède une fonction principale spécifique. Les Systèmes et leur fonction sont répartis ainsi :

  • Systèmes Fondamentaux : ces systèmes sont considérés comme les piliers de la physiologie humaine. Ils représentent les fonctions vitales essentielles et ont la particularité d’influencer l’intégralité des fonctions organiques.
    • Système Immunitaire (Régulation) : ce système joue le rôle de garde barrière. Il est composé des l’ensemble des organes (thymus, système lymphatique, etc.) et des cellules immunitaires (lymphocyte, macrophages, etc.) ainsi que des différents microbiotes. Il s’assure que les communautés de notre holobionte sont correctement réparties et peuvent se développer sereinement.
    • Système Hormonal (Organisation) : Il agit comme le chef d’orchestre du corps, régulant des processus tels que le métabolisme, la croissance et la procréation. Il inclut des glandes endocrines comme l’hypophyse, la thyroïde, les surrénales, et les fonctions hormonales des organes, pour maintenir une harmonie interne.
    • Système Nerveux (Communication) : Ce système, composé du Système Nerveux Central (le cerveau et la moelle épinière) et du Système Nerveux Périphérique (les nerfs et les ganglions), est le principal réseau de communication du corps. Il facilite une réactivité rapide et une adaptation aux changements environnementaux.
    • Système Tenségral (Relation) : La tenségrité est un concept structurel biomécanique du corps. Il montre comment les éléments corporels (os, muscles, ligaments, fascias) sont interconnectés pour maintenir une structure stable, alternant tensions et compressions. Ce système favorise l’interaction entre les éléments organiques structurels et notre relation avec le monde extérieur.
  • Systèmes de Soutien : ces systèmes aident à maintenir et à soutenir les fonctions des Systèmes Fondamentaux, ils contribuent à leur optimisation en fournissant les ressources nécessaires et en éliminant les déchets.
    • Système Digestif (Assimilation) : ce système est responsable de l’extraction et de l’assimilation des nutriments essentiels à partir des aliments. Il inclut, tout comme le Système Immunitaire, les microbiotes, dans leur fonction d’assimilation. Il représente le processus par lequel nous « incorporons » notre environnement.
    • Système Urinaire (Filtration) : ce système sert à éliminer les déchets et les excédents, filtrant ainsi le sang et régulant le volume et la composition des différents fluides corporels (sueur, larmes, etc.) .
  • Systèmes Connexes : ces systèmes viennent remplir les autres fonctions de l’organisme. Bien que nécessaires, ils ne sont pas systématiquement impliqués dans toutes fonctions physiologiques.
    • Système Cutané (Expression) : la peau est non seulement une barrière protectrice mais aussi un moyen d’expression, notamment à travers le toucher et la température.
    • Système Respiratoire (Stabilisation) : ce système stabilise l’activité métabolique en fournissant l’oxygène nécessaire à la production d’énergie, en éliminant le CO2 produit par le métabolisme, et en contribuant à la régulation du pH sanguin (système tampon acido-basique).
    • Système Cardio-Vasculaire (Rythmique) : c’est le réseau de transport corporel. Il régule la circulation sanguine en fonction des besoins de l’organisme grâce à ses mécanismes rythmiques ou élastiques. Sa capacité à répondre rythmiquement est fondamentale pour fournir l’énergie nécessaire à l’adaptation à diverses conditions.
    • Système Génital (Création) : responsable de la procréation, ce système symbolise aussi le potentiel créatif du corps, influençant l’expression personnelle, la créativité et l’identité.
    • Système Perceptif (Adaptation) : ce système englobe tous les sens et permet au corps de percevoir et de réagir à son environnement, permettant ainsi l’adaptation.
    • Système Cognitif (Interprétation) : ce système est au cœur de notre capacité à comprendre, à apprendre et à raisonner. Il interprète les informations reçues par les autres systèmes et y réagit. Il héberge également notre monde intérieur.

Cette classification témoigne d’une volonté de saisir la complexité et la complémentarité des diverses fonctions corporelles, en mettant en avant leurs interactions et leur interdépendance, afin de pouvoir mettre en place les traitements les plus adaptés à la personne.

Identification des symptômes et leur lien avec les systèmes

L’étape suivante dans notre processus consiste à identifier minutieusement les symptômes que la personne peut présenter et à comprendre leur lien avec les différents systèmes du corps, et en particulier les Systèmes Fondamentaux.

Il est essentiel de reconnaître que, bien que les symptômes puissent être manifestes dans un système corporel particulier, ils sont souvent le reflet d’un désaccordage plus profond dans un Système Fondamental qui peut ne pas être immédiatement apparent.

Cette approche plus holistique nous permet de mieux cerner les origines profondes des troubles, plutôt que de se concentrer uniquement sur les symptômes en surface. En fin de compte, cela nous permet d’offrir un traitement plus efficace et durable, plutôt que de simplement atténuer les symptômes temporairement.

 

En parcourant les différentes facettes de la physiologie à travers le prisme de la Permathérapie, nous avons découvert une approche holistique et intégrative qui enrichit profondément notre compréhension de la santé.

La Permathérapie n’est pas seulement une méthode de soin ; c’est une philosophie de vie qui encourage à voir la santé comme un accordage entre la personne et ses écosystèmes. En adoptant cette approche, nous apprenons à écouter notre corps, à comprendre ses signaux et à répondre de manière adaptée.

Si cette vision de la santé vous inspire et que vous souhaitez approfondir vos connaissances et compétences dans ce domaine, la formation « Devenir Permathérapeute » est une opportunité à ne pas manquer. Cette formation complète vous guidera à travers les principes fondamentaux de la Permathérapie, vous offrant les outils et les connaissances nécessaires pour intégrer cette approche dans votre pratique professionnelle ou personnelle.

Cet article a 4 commentaires

  1. COLETTE

    Lorsqu’il y aura des documents « en version papier  » , à coup sûr je prendrai le train de votre formation. L’écran , je n’aime pas du tout , trop polluant !!!
    Merci et « bon bout d’an  » selon l’expression provençale !
    Colette Billaux

  2. Vervaeke

    Formation hyper complète, mine d’or d’informations partagées avec passion et générosité, approche innovante qui gagne à être connue, également accessible aux non-initiés, et tout le monde apprendra de cette formation

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retrouvez-moi sur les réseaux