Remède naturel à la constipation : à chaque situation sa solution

Cet article est lu en 5 minutes, le temps de prendre une petite tisane et une belle respiration ?

Inconfort au niveau du ventre, crampes et ballonnements abdominaux et transit paresseux : il y a des chances que vous soyez constipé. Et rien d’étonnant à cela : c’est un phénomène qui touche près de 20 % de la population, particulièrement les femmes et les personnes âgées. Quelle soit épisodique ou chronique, la constipation n’est pas une fatalité. Au-delà des conseils bien connus comme boire de l’eau, consommer des pruneaux et manger plus d’aliments riches en fibres, il existe des solutions naturelles et efficaces selon la cause du phénomène intestinal. Le remède naturel à la constipation qui vous gêne au quotidien est dans cet article.

La constipation, qu’est-ce que c’est ?

La constipation est définie comme « une diminution de la fréquence des selles associée à une difficulté pour les évacuer » (source : Améli, le site de l’Assurance Maladie)

La fréquence normale des selles varie d’une personne à l’autre. Il existe tout de même des critères pour savoir si l’on souffre de constipation, quel que soit notre rythme habituel.

Quand peut-on dire que l’on est constipé ?

  • Lorsque le rythme habituel est allongé (pouvant passer en dessous de 3 selles par semaine),
  • Dès que les selles sont plus dures et associées à des difficultés, voire des douleurs à aller aux toilettes.

Si les symptômes durent plus de 6 mois, on parle alors de constipation chronique. C’est l’occasion de creuser plus spécifiquement certaines pistes et de vérifier que l’hygiène de vie permet un bon transit.

Le meilleur remède naturel : prévenir la constipation par une hygiène de vie adaptée

Il est peut-être intéressant de rappeler quelques éléments de base à ce propos :

  • Pour aller à la selle, il n’est pas utile de forcer. On ne doit même jamais pousser.
  • La position est très importante : idéalement les genoux doivent se trouver au-dessus du bassin (position des toilettes à la Turc) afin que le périnée puisse se détendre.
  • Boire un verre d’eau tiède ou chaude le matin au réveil aide à faciliter le besoin d’éjection.
  • L’activité physique est une bonne aide, une marche quotidienne est un minimum pour renforcer les muscles de l’abdomen et du périnée qui agissent ensuite sur les contractions musculaires du tube digestif.
  • Il existe certains aliments qui peuvent faire la différence pour les situations ponctuelles : pruneaux, graines de kiwi (à condition de bien les croquer), son d’avoine, une cuillère d’huile végétale. Ce sont des aides précieuses pour régler rapidement les problèmes de transit bloqué les moins avancés.

Les causes doivent déterminer le remède naturel à la constipation

Comme souvent en permathérapie, l’important est de savoir ce qui est à l’origine de cette constipation et comment elle s’exprime. La différence d’expression d’une pathologie (ce que j’appelle aussi « Tendance ») nous amène à réagir différemment que l’on parle d’Infection, d’Inflammation ou de Sclérose.

En cas de Tendance Infection : rééquilibrer la flore intestinale

La Tendance Infection désigne une situation où un élément extérieur au système digestif vient perturber son fonctionnement.

À titre d’exemple, cela peut être le cas de certaines bactéries de notre microbiote. En effet, certaines familles de bactéries intestinales sont associées à la constipation.

On recense 4 genres bactériens ayant une implication dans la constipation :

  • Desulfovibrio réduit la vitesse du transit intestinal,
  • Christensenella limite l’absorption de l’eau et donc durcit les selles, 
  • Lachnospira permet la sécrétion de mucus,
  • Sutterella agit aussi positivement sur le transit intestinal.

Les 2 premières s’exprimant souvent en excès, les 2 suivantes étant trop peu présentes. La solution se trouve à l’équilibre, comme souvent.

Le traitement peut alors consister en l’utilisation de plantain (Plantago major) en tant que rééquilibrant de la flore intestinale. La consommation de graines de plantain est aussi efficace et plus écologique que celle de son cousin indien l’ispaghul — Plantago ovata et que le psyllium (Plantago afra, Plantago indica).

La consommation de probiotiques Lactobacillus casei Shirota (LcS) permet également de réduire les effets des symptômes gastro-intestinaux liés à la constipation, lorsque celle-ci est persistante.

En cas de Tendance Inflammation : masser est le remède naturel à la constipation

La Tendance Inflammation correspond à la mise en place d’un processus de réparation. 

À titre d’exemple cela peut correspondre à un spasme de la musculature lisse du gros intestin (différente de la musculature striée des biceps par exemple) qui empêche la bonne évacuation des selles.

Le traitement le plus simple est alors de se masser délicatement le ventre. Ce massage va relancer le mouvement de nos intestins et ainsi favoriser l’expulsion des aliments.

Vous pouvez vous allonger sur le dos et avec votre paume :

  • Masser en spirale depuis le nombril jusqu’aux flancs.
  • Lorsque l’on ressent une zone dure, on maintient l’appui quelques secondes en respirant profondément.
  • On répète l’opération 3 à 5 fois jusqu’à ressentir la gêne diminuer progressivement puis disparaître.

Ce massage peut être réalisé plusieurs fois dans la journée afin de permettre la détente musculaire et faciliter le transit.

En cas de Tendance Sclérose : redonner du mouvement

La Tendance Sclérose correspond à un état de fixation, une immobilité importante du côlon, souvent associée à un traumatisme physique, un acte chirurgical (mais pas seulement) ou un accouchement.

La combinaison de la main et des plantes est parfois utile pour ce genre de cas (au regard du terrain du patient et de son historique médical) :

La racine de rhubarbe (Rheum officinale) est tout indiquée dans le traitement de la constipation pour ses vertus purgatives et son surnom de laxatif naturel. Elle se révèle aussi efficace que le séné (Cassia angustifolia) comme remède naturel à la constipation, qui est encore trop souvent importé de loin (Asie et Afrique subsaharienne principalement).

La constipation chronique touche particulièrement les personnes âgées, souvent sujettes à un dysfonctionnement du plancher pelvien. Le système constipé ne fournit plus de façon adéquate la contraction du groupe de muscles mobilisés lors de la défécation (du diaphragme pelvien aux sphincters).

Que la constipation soit due à une Tendance Inflammation, Sclérose ou Infection, vous pouvez agir en toute autonomie pour soulager ses symptômes. Les remèdes naturels présentés et classés dans cet article permettent une prise en charge et un soulagement rapide de la gêne occasionnée par ce blocage du transit. Attention toutefois à ne pas laisser trainer cet état pour éviter des complications plus graves, comme une occlusion intestinale.

Sources :

La publication a un commentaire

  1. Braun Cullaz

    Après un traumatisme immense, le décès de mon conjoint, je suis restée des mois entiers sans aller du tout à la selle…
    Je me suis toujours demandée où passait cette matière non évacuée.
    J’aimerais beaucoup être éclairée sur ce sujet. Un grand merci 😊
    Pascale

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.