Soigner son herpès labial

Cet article est lu en 2 minute

L’herpès labial, ou bouton de fièvre est l’expression d’un virus, de la même famille que la varicelle. Spontanément, il lui faudra entre 10 et 15 jours pour se résorber. Sa cicatrisation peut se compliquer ce qui retardera sa disparition complète.

Traiter et cicatriser un herpès labial

Voici une préparation que je vous propose pour traiter un bouton de fièvre, celle-ci diminuera la durée de l’herpès et garantira une bonne cicatrisation :

– Huile essentielle de Ravintsare (Cinnamomum camphora CT Cinéole) 2 gouttes -pour la retrouver cliquez ici-

– Huile essentielle de Niaouli (Melaleuca Quinquineria) 2 gouttes -pour la retrouver cliquez ici-

– Huile essentielle de Palmarosa (Cymbopogon Martinii) 2 gouttes -pour la retrouver cliquez ici-

– Macérat huileux (huile végétale) de Millepertuis 3 gouttes -pour le retrouver cliquez ici-

Cette synergie peut être complétée par l’utilisation d’oléocapsule d’Origan Compact (Origanum Compactum), par voie orale, 3 par jour pendant 4 jours maximum.

Agir au lieu de réagir

Ce virus s’exprimera d’autant plus facilement que vous êtes dans une situation de stress ou de fatigue. Votre système immunitaire se trouvant alors affaiblit. Il est intéressant dans ces cas-là de le stimuler. Cela vous rendra plus adaptable, moins sensible au stress et vous évitera les désagréments esthétique comme l’herpès labial !

Même si nous avons tous plutôt tendance à attendre que les choses viennent pour s’en occuper, faute de temps ou de disponibilité d’esprit, anticiper et prévenir  nous fera gagner énormément de temps et en confort de vie.

Ainsi certaines actions toutes simples peuvent être mise en place. Elles ne vous demande pas de temps, juste d’y être attentif quelques jours. Vous retrouverez une proposition simple et efficace pour renforcer votre système immunitaire dans cet article.

Prenez soin de vous,

Loïc

Vous avez l’envie de vous soigner naturellement ? La médecine naturelle vous a toujours attiré mais vous manquez de connaissance ? Vous souhaitez vous émanciper des médicaments ?
Partez à la découverte de votre pouvoir pour vous maintenir en bonne santé vous et vos proches, avec des méthodes simples sans produit chimique.
Il n’est pas nécessaire d’être un professionnel de la santé pour faire attention à soi !
Si vous êtes ici, vous voudrez sans doute obtenir les fiches solution-phyto ainsi que les dossiers que je vous ai préparé pour faire de vous des créateurs de santé. Abonnez-vous à Se soigner autrement pour le prix d’un magazine ! : cliquez ici et rejoignez la communauté des Créateurs de Santé 🙂

Cet article a 6 commentaires

  1. Corinne

    Un article qui tombe à point nommé : je viens de déclencher un 2ème herpès labial à 15 jours d’intervalle ! 🙁
    j’arrive à les enrayer en prenant dès les premiers symptômes une dose ou 10 granules de vaccinotoxinum en 9ch suivi de 5 granules de rhus toxicodendron en 5ch et d’apis mellifica en 9ch toutes les 2 heures.
    mais je vais de ce pas m’équiper des HE qui me manquent et attendre de pied ferme la 3ème poussée…. puisque jamais 2 sans 3 …. à moins que…
    merci pour vos articles toujours aussi précieux !

    1. Loïc PLISSON

      L’homéopathie est en effet utile dans le traitement de l’herpès. Vous gagnerez sûrement à consulter un homéopathe pour qu’il vous aide à affiner votre traitement homéo. L’heure d’apparition, la latéralité, le contexte,… sont autant de facteurs qui lui permettront de trouver un remède plus adapté encore.
      Nous attendons de vos nouvelles!
      Bonne journée
      Loic

      1. Corinne

        Je ne manquerai pas de lui en faire part lors de ma prochaine consultation !

        Vous avez précisé lors d’un atelier que les HE n’avaient pas en réalité de date de péremption ; est ce la même chose lorsqu’il s’agit d’une préparation incluant de l’huile végétale comme dans votre proposition pour soigner l’herpès ?

        1. Loïc PLISSON

          S’il y a présence d’une huile végétale, la synergie peut se périmer.
          Cela dépendra de la “stabilité” de l’huile végétale soit sa capacité à s’oxyder (le terme technique est sa siccativité). Sachant que les huiles essentielles auront tendance à rendre l’huile végétale plus stable, une préparation avec huile essentielle et huile végétale se périmera lentement. Il suffit de sentir la préparation, elle sentira alors le rance.

  2. Martine Fardeau

    Dommage que votre vidéo n’est pas écrite car j’ai beaucoup de mal à comprendre 🙁 Je ne peux partager quelque chose sur ma page si je ne comprends pas

    1. Loïc PLISSON

      Le temps m’a manqué hier pour ajouter par écrit la formule exacte.
      C’est désormais chose faite.
      Bonne journée
      Loïc

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Loïc

Professionnel de santé, diplômé en masso-kinésithérapie, je m’intéresse aux pratiques de soin centrées sur la personne. Conférencier et formateur, j'exerce depuis plus de 15 ans. J'ai complété mes connaissances par une formation universitaire en Fasciathérapie (4 ans), l'apprentissage de la Microkinésithérapie (3 ans), des Réflexologies (5 ans), du Shiatsu (Minna san do so). L'aromathérapie, l'hydrolathérapie, la gemmothérapie et l'homéopathie sont venues enrichir mon travail pour rendre la personne actrice de son soin et autonome.