Analyser les sources et les signes de stress pour mieux comprendre nos réactions

Sommaire
Analyser les sources et les signes de stress pour mieux comprendre nos réactions

Cet article est lu en 5 minutes, le temps de prendre une tisane et une belle respiration.

Le stress et ses symptômes font partie de nos quotidiens. Nos réactions physiologiques et émotionnelles aux facteurs de stress ont un impact réel sur notre bien-être global. Cependant, il est important de comprendre que le problème ne réside pas dans le stress en lui-même, mais dans les situations qui le provoquent chez chacun d’entre nous. En explorant et en cherchant à comprendre nos déclencheurs de stress, nous avons les clés pour agir sur notre réaccordage.

Découvrons ensemble ce qu’est le stress et pourquoi il vaut mieux s’efforcer de le comprendre pour le tenir à distance.

Analyser les sources et les signes de stress pour mieux comprendre nos réactions

C’est quoi le stress exactement ?

Tantôt stimulant, tantôt invalidant, le stress se caractérise par un état physique, mental et émotionnel différent de notre état habituel.

Les mécanismes du stress

Lorsque nous sommes confrontés à une situation que nous jugeons stressante, notre corps libère deux hormones : l’adrénaline et le cortisol. Ces hormones du stress jouent un rôle essentiel dans notre réponse au stress en préparant le corps à faire face à la situation.

Elles augmentent notre vigilance, notre énergie et notre réactivité, permettant ainsi de relever les défis potentiels. Le stress est donc une réaction naturelle de notre corps à des situations perçues comme menaçantes, difficiles ou déstabilisantes.

Pourquoi stresse-t-on ?

Une étude menée sur 1 500 personnes par le Centre d’Études sur le Stress Humain (CESH) de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal révèle que le stress n’est pas forcément là où nous l’imaginons ! La majorité des gens interrogés a identifié la pression du temps et la surcharge de travail comme étant les principaux responsables du stress.

Pourtant, les déclencheurs de stress seraient plutôt les moments dans lesquels :

  • on pense ne pas avoir ou perdre le contrôle d’une situation ;
  • on fait face à des faits totalement imprévues ;
  • on est déstabilisé par une expérience nouvelle ;
  • on a la sensation que notre égo est menacé.

Les différences individuelles dans la réaction au stress

Il est essentiel de comprendre que le stress est une réaction individuelle et personnelle. Ce qui peut être stressant pour une personne ne l’est pas toujours pour une autre. La perception de perte de contrôle, d’imprévisibilité, de nouveauté ou de menace à l’égo varie d’un individu à l’autre. Ce sont donc les facteurs déclencheurs du stress qui nécessitent une attention particulière, d’autant plus quand ils entraînent un mal-être intense.

Reconnaître les symptômes du stress pour mieux les comprendre

Lorsque nous faisons face à des situations stressantes, notre corps réagit. Reconnaître les signaux que notre corps nous envoie nous permet de savoir si nous sommes confrontés à un niveau de stress élevé et d’attirer notre attention sur les causes de stress dans notre vie.

Les symptômes du stress

Les signes du stress peuvent se manifester physiquement, émotionnellement et mentalement :

  • augmentation des battements cardiaques et de la pression artérielle ;
  • dilatation des veines pour faciliter le flux sanguin vers le cœur et l’oxygéner ;
  • respiration plus profonde et accélérée pour apporter plus d’oxygène au corps ;
  • aiguisement des sens, avec dilatation des pupilles pour améliorer la vision ;
  • sensibilité accrue au toucher ;
  • ralentissement ou accélération du système digestif, de la vessie et des reins ;
  • modifications cutanées (mains moites, bouche sèche) et transpiration soudaine ;
  • sensation de colère, de frustration, de panique.

Dans le cas du stress chronique, les conséquences sur la vie quotidienne peuvent être plus profondes et surtout, persistantes :

  • troubles du sommeil ;
  • état dépressif ;
  • fatigue, irritabilité ;
  • difficultés de concentration.

Chaque symptôme de stress est le résultat (visible ou invisible) de la façon dont notre corps répond à une situation anxiogène. Reconnaître ces signes permet de prendre conscience des agents de stress, de notre niveau de stress, et de mettre en place des stratégies d’adaptation appropriées.

Où se situe le stress dans le corps ?

Nous venons de le voir, le stress ne se limite pas à une expérience mentale. Le Système Tenségral (muscles, articulations, tendons…) et les Systèmes de Soutien (Digestif et Urinaire) sont touchés. Le lien entre le stress et les douleurs physiques est bien réel.

Il se ressent le plus souvent à ces niveaux :

  • la nuque, les épaules et le dos, avec des douleurs cervicales dues à la contraction des muscles ;
  • la tête, avec céphalées de tension dues elles aussi aux tensions musculaires causées par l’anxiété ;
  • le ventre, avec des crampes abdominales, la sensation d’estomac noué ou encore des désordres digestifs (reflux gastro-œsophagiens, ballonnements, diarrhées, constipation, etc.)
  • la mâchoire, du fait de la crispation répétée de cette articulation ;
  • la peau, quand le stress déclenche des affections comme l’eczéma et l’urticaire.

Un stress chronique peut aussi avoir des répercussions plus larges sur le corps et ébranler le système immunitaire, rendant l’individu plus vulnérable face aux virus et maladies.

Repenser la gestion du stress

Le terme gestion du stress n’est pas tout à fait adapté. Il ne s’agit pas tant de gérer la situation (et donc d’en modifier l’issue) que de regarder comment elle s’exprime chez soi.

Quelles situations nous font réagir ? Pourquoi nous touchent-elles ou nous brident-elles ? Comment et où s’exprime le stress dans notre corps ? Qu’est-ce qui vient nous toucher au point de nous faire ressentir de la colère, de l’agacement, de la peur ou encore de l’angoisse ?

Chacun vit son stress à sa manière. Certains donnent l’impression de le gérer efficacement, tandis que d’autres se retrouvent dans une position de vulnérabilité très inconfortable. Il est essentiel de prendre du recul et d’observer attentivement les circonstances de nos accès de stress afin de mieux identifier les situations qui les provoquent.

Le stress est une réaction à regarder attentivement plutôt qu’à « gérer » absolument. En permathérapie, les méthodes utilisées pour apaiser les symptômes liés au stress sont l’hypnose, la cohérence cardiaque, les thérapies comportementales et cognitives, les techniques manuelles, les plantes…

Adopter une bonne hygiène de vie (méditation, sommeil suffisant, alimentation équilibrée, environnement sain…) pour diminuer les agitations du mental est aussi une excellente pratique.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retrouvez-moi sur les réseaux