Comment choisir une huile végétale pour votre huile essentielle ?

Savez-vous comment choisir une huile végétale ? Nous les utilisons tous les jours dans notre cuisine sans finalement bien les connaître. Petit tour d’horizon des huiles végétales, de leurs bienfaits et de leur vertus.

Les huiles végétales, pour nous nourrir

Indispensables et pourtant mal aimées

Les huiles, qu’elles soient végétales ou animales, ont mauvaises presses. Elles sont perçues comme étant à l’origine de nos rondeurs, de nos bourrelets et doivent donc être bannies de notre alimentation.

Il s’agit là d’une idée fausse, totalement démentie, qui malheureusement à la vie dure.

Les huiles que vous mangez, ne sont pas celles de votre ventre, de vos fesses, etc. Elles sont utiles pour votre cerveau ou vos cellules. Ce sont les sucres que votre corps transforme en graisse et met en réserve !

Les huiles sont faites en grandes parties de lipides, vous savez les fameux Oméga-3 dont les médias parlent sans cesse. Ces lipides sont le composant le plus important de nos cellules mais également de tout notre système nerveux. Et oui, notre bien-aimé cerveau est un amas de graisse, un amas organisé certes, mais un amas tout de même !

Notre peau est en grande partie faite de graisse

Notre peau est en grande partie faite de graisse

Rassurez-vous, il n’y a pas que votre cerveau qui est un tas de graisse, votre peau aussi ! Formée principalement à partir de cellules qui meurent, en s’approchant de l’extérieur, notre peau est principalement composée de graisse. D’ailleurs, avez-vous déjà remarqué qu’une goutte d’eau glissait sur votre peau quand une goutte d’huile est absorbée…

Et cette graisse que nous trouvons dans bien d’autres endroits du corps, vient principalement des huiles que nous mangeont !

Bonnes ou mauvaises graisses

En réalité, il n’y a pas de mauvaises graisses et notre corps les accueillera toutes avec la même déférence.

Cependant et comme souvent c’est la quantité qui fera le poison.

Il existe différentes façon de catégoriser les lipides / les graisses. Celles la plus célèbre est celle utilisant les Oméga (ω). Elle rensigne sur l’organisation du lipide et surtout sur sa tendance à s’oxyder. Plus le chiffre est petit, plus il sera résistant à l’oxydation, ou au vieillissement si vous préférez.

les oméga-3 sont présents dans de nombreuses huiles végétales, pas seulement dans les gélules

les oméga-3 sont présents dans de nombreuses huiles végétales, pas seulement dans les gélules

Il en existe 3 sortes qui sont dites “essentielles” car notre organisme ne sait pas les créer. Ce sont le ω-3, ω-6 et ω-9. Ça tombe bien, se sont eux que nous retrouvons surtout dans nos huiles végétales !

L’important est donc de varier les plaisir pour être certains, à la fois d’apporter de bon nutriments et d’avoir de bonnes proportions. En mélangeant différentes huiles végétales dans votre alimentation (au moins 3 mais vous pouvez en trouver beaucoup plus !), vous êtes sûrs de profiter des bienfaits de chacunes d’elles.

Le huiles végétales pour nous soigner

Les huiles végétales quand nous les utilisons en soin, sont utilisées le plus souvent pour diluer une huile essentielle. Nous sommes alors à même de diminuer sa concentration et diminuer son éventuelle toxicité.

L’amande douce (qui n’a de douce que le nom) est bien souvent utilisée par défaut.

Parce que ce qui nous intéresse c’est l’huile essentielle… puisque c’est elle qui est active… non ?

Choisir son huile végétale, un choix primordial

Choisir son huile végétale, un choix primordial

Et non ! C’est bien dommage de s’arrêter à cette seule fonction qui au final va nous faire utiliser n’importe qu’elle huile végétale (et toujours la même) pour des usages complétement différents.

Deux autres propriétés particulièrement utile à connaître nous permettent de profiter pleinement des huiles végétales.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu...  Un livre qui a bouleversé... et a changé radicalement ma paternité

Le Transporteur

Comme nous venons de le dire plus haut, notre peau est grasse, ou du moins elle aime l’huile. Suivant la densité de l’huile, elle sera absorbée plus ou moins rapidement par la peau.

L’huile de ricin, extrêmement visqueuse, mettra beaucoup de temps à être absorbée, quand l’huile de tournesol sera absorbée très rapidement.

Si nous souhaitons utiliser des huiles essentielles pour agir lentement ou à la surface de la peau, nous utiliserons des huiles denses, visqueuses, alors que si nous souhaitons qu’elles pénétrent rapidement et profondément, nous utiliserons une huile fluide.

Nous serons alors à même de ciber plus précisément notre niveau d’action !

Des actifs à part entière

L’autre fonction qui est malheureusement mise de côté voire même dénigrée bien souvent est son activité propre. Les huiles végétales sont véritablement active. Elles ont leur propre propriété.

Des actifs sont présents dans vos huiles végétales

Des actifs sont présents dans vos huiles végétales

Elles sont riches en vitamines (les fameuses vitamines liposolubles : A,B4, D, E, K) et en Facteur F (anciennement nommé vitamine F) qui régulent l’organisme en agissant sur la coagulation, la cicatrisation, notre imunité ou encore notre humeur.

Sans parler des nombreux autres micronutriments qu’elles contiennent et des propriétés propres de chacun de ses lipides.

Ainsi certaines seront des protectrices cutanées, cicatrisantes voire antioxydantes (rose musquée,…). D’autres seront anti-inflammatoires (nigelle) ou encore antalgiques.

Alors, comment choisir une huile végétale ?

bien la choisir

Il faut dans un premeir temps veiller à ce que ce soit une huile de première pression à froid et de préférence de qualité biologique.

Comme le dit l’adage Ayurvédique

Ne mets sur ta peau que ce que tu mettrais dans ta bouche.

Si vous êtes attentif à ce que vous mangez, soyez le également pour ce que vous appliquez sur votre peau.

Où se situe le problème

Et quand je dis “où”, je parle en termes de profondeur. S’il s’agit d’une action en surface (mycose, eczéma, etc.) ou en profondeur (intestins, estomac,…). D’une action rapide ou d’une diffusion lente.

Une synergie avec une huile végétale ne se fait pas au hasard

Une synergie avec une huile végétale ne se fait pas au hasard

C’est un facteur très important qu’il ne faut pas mettre de côté. Choisir une huile végétale trop visqueuse ou trop fluide pourrait compromettre le traitement.

comment potentialiser l’action de l’huile essentielle

Si vous cherchez une l’action d’une huile essentielle bien particulière, jettez donc un coup d’oeil aux huiles végétales…

Vous pourriez par exemple :

  • Contre des parasites intestinaux (où les huiles essentielles ont souvent besoin d’être diluée) essayez l’huile de noix.
  • Contre une otite, l’huile de ricin améliorera nettement la situation.
  • En cas de mal-être, un massage avec une base à l’huile de sésame sera d’un grand secour.

Les combinaisons sont infinies !

(et encore plus infinies si vous ajoutez les macération, mais c’ets une autre histoire…)

Et vous, quelle huile végétale utilisez-vous lorsque vous faites vos mélanges ? Y a-t-il une huile en particulier qui a votre préférence ?

Prenez soin de vous,

Loïc

PS : Ne le dites à personne, j’ai ma préférence pour l’huile de sésame celle de coco… des textures pourtant très différentes… allez savoir !?

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.