Contre-indiquée ?

Les huiles essentielles sont des produits actifs qui présentent des contre-indications. Les huiles essentielles ne sont pas dangereuses, elles méritent juste d’être utilisées dans un cadre structuré et adapté.fly-21685_960_720

Il existe des contre-indications majeures (âge, grossesse, troubles hormono-dépendants,…) de par la présence de molécules bien particulière. Certaines d’entre elles sont si puissantes qu’elles rendent les huiles essentielles  inutilisable!

Plutôt que de citer l’ensemble des ces contre-indications essayons de retenir les risques que peuvent présenter certaines huiles ou familles d’huiles essentielles.

Ça fait du bien ou ça fait mal

Les huiles essentielles font du bien où ça fait mal. Si elles ne sont pas choisies ou utilisées correctement (dilution, quantité, tolérance de la personne,…), alors elles feront plus de mal que de bien! Les complications le plus couramment rencontrées sont:

  • la dermocausticité : certaines huiles essentielles peuvent présenter un risque plus ou moins important d’irritation de la peau, pouvant aller jusqu’à la brûlure. La plus célèbre est l’huile essentielle d’écorce de Cannelle de chine (Cinnamomum Zeylanticum éc.) dont le contact pur entrainera instantanément une brulure.
  • la photosensibilisation : appliquées sur la peau, ces huiles essentielles réagissent au rayons UV. Il est donc important de ne pas exposer la zone d’application au soleil, même en hiver! Les huiles essentielles ayant une note citronnée sont photosensibilisantes, ainsi toutes celles se nommant Citrus… (citron, bergamote, yuzu, mandarine, etc.) ou … citronnée (eucalyptus citronné, menthe citronnée, etc.). Plus généralement, ce sont les huiles contenant un type de molécule nommé furocoumarine.
  • la neurotoxicité : le risque se trouve au niveau du niveau du système nerveux. Ces produits peuvent agresser le système nerveux au point d’être, dans certains cas, épileptogènes (déclenchent des crises d’épilepsie). On retrouvera, à des degrés divers, les huiles essentielles qui portent dans leur nom la mention mentholées : toutes les menthes, eucalyptus mentholé (eucaliptus piperitones), etc.
  • l’hépatotoxicité : certains considèrent que toutes les huiles essentielles sont potentiellement hépatotoxique. Le foie, puisque c’est de lui dont il s’agit, a pour fonction, entre autres, de “détruire” les toxines du corps. Or les produits actifs des huiles essentielles (au même titre que ceux de synthèse) même s’ils agissent “positivement” sur l’organisme sont rapidement considérés par l’organisme comme des toxines. Ce ne sont pas des molécules produites par l’organisme lui-même, ce sont donc des toxines! Certains peuvent venir agresser plus le foie de par leur complexité à être catabolisés.

Dans tout les cas, lire les contre-indications

Il est capital de vérifier à chaque utilisation s’il n’existe pas de contre-indications soit auprès d’un pharmacien ou d’un préparateur compétent (spécifiquement formé à l’aromathérapie) soit auprès d’un ouvrage de référence (par exemple celui-ci).

La composition de l’huile essentielle, déterminée par chromatographie en phase gazeuse et spectrométrie de masse, nous permet également de connaître ses contre-indications.

Rappelons-nous que ce n’est pas l’huile essentielle qui est à l’origine d’un effet secondaire négatif. Par contre, le choix et les modes d’utilisation de l’huile et donc la personne prescriptrice et les conseils d’usage, peuvent présenter des effets secondaires !

Les huiles essentielles peuvent agir sur nous de pleins de manières différentes. Du regard que l’on porte, dépendra notre choix. A chaque trouble correspond une personne et cette personne peut répondre à une ou plusieurs huiles essentielles. Choisir une huile essentielle, c’est s’adapter à la personne et sa situation. Alors seulement, l’aromathérapie ne présentera pas de contre-indication.

Prenez soin de vous,

Loïc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.