Fiche solution-phyto #40 – Hydrolat d’agaricus

Les fleurs, les feuilles, l’écorce… sur Se soigner autrement, vous connaissez. Mais les champignons, une première ! Bien que ne faisant pas parti, à proprement parlé, du règne végétal ( ni du règne animal, d’ailleurs) les champignons ont intégré la phytothérapie depuis des siècles. Cette spécialité se nomme mycothérapie.

Il faudra que je prenne le temps de vous en parler un jour, c’est fascinant !! En attendant laissez-moi vous présenter un représentant dont la distillation nous offre un produit fort intéressant…

Nous aborderons ici les propriétés de l’hydrolat.

L’hydrolat d’Agaricus (Agaricus Campestris)

Usages courants

hydrolat d’agaricus
  • Allergies saisonnières, rhume des foins
  • Allergies aux poils d’animaux, aux acariens
  • Eczéma, psoriasis
  • Dermite atopique
  • Intoxication hépatique

Contre-indications : aucune connue aux doses physiologiques

S’en servir au quotidien

  • Allergies saisonnières, allergies animales : 4 càs pure, par jour pendant la floraison
  • Prevention rhume des foins : 2 càs pure par jour dans les semaines qui précèdent
  • Eczéma, psoriasis : pulvériser sur la zone concernée et boire 1 càs pure, matin et soir
  • Intoxication hépatique, drainage du foie : 1 càs pure le matin à jeûn

Au delà du quotidien

L’hydrolat d’agaricus est réputé pour son action sur les allergies, je ne lui connais pas d’action spécifique au niveau psychique (bien que je ne doute pas qu’il en ait !!!)

Prenez soin de vous,

Loïc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.