Fiche solution-phyto #6 – Hydrolat de Menthe Poivrée

Dans la famille des menthes, il existe pas moins 18 espèces différentes, chacune présentant une odeur spécifique et ses propres particularités thérapeutiques. La menthe poivrée est nettement reconnaissable avec son parfum fort et froid. Considérée comme une plante majeure de la phytothérapie, elle est la menthe la plus utilisée, en particulier en aromathérapie.

L’incontournable menthe poivrée

La menthe poivrée (Mentha Piperita) fait partie des incontournables de l’aromathérapie. Pourtant, bien que l’utilisant et la conseillant régulièrement, j’en parle (trop) rarement… Elle mériterait à elle seule un ouvrage entier (que personne à ce jour n’a osé écrire !). Autant son usage en phytothérapie ne présente aucune contre-indication, pour une posologie correcte, des précautions d’emploi sont à respecter quant à l’utilisation de la menthe poivrée en aromathérapie.

Les tisanes de menthe poivrée
Les tisanes de menthe poivrée

En phytothérapie, les feuilles de menthes poivrée, aux vertus antalgiques et anesthésiante, sont souvent proposées en cataplasme pour calmer les douleurs d’arthrose ou de traumatismes.

Comme toutes les menthes, elle présente des propriétés digestives. Mais pas seulement ! Elle est depuis longtemps préconisée pour soulager les nausées et  les maux de tête. Stimulante et revigorante, son huile essentielle saura se rendre utile chez les personnes fatiguées.  mentales, physiques ou sexuelles.  L’huile essentielle, en diffusion, rendra votre air frais et vivifié !

Nous aborderons ici les propriétés de l’hydrolat.

L’hydrolat de Menthe Poivrée (Mentha Piperita)

Usages courants

  • Céphalées, migraine
Seules les feuilles de menthe poivrée sont distillées
Seules les feuilles de menthe poivrée sont distillées
  • Trouble hépatique et pancréatique
  • Maladies virales infantiles (varicelle)
  • Baisse de libido, fatigue
  • Circulation difficile
  • Démangeaison, rougeur
  • Nausée, mal des transports
  • Hyper-émotivité, à fleur de peau, s’énerve facilement
  • Manque de clarté, d’envie d’aller au bout des choses
  • Agacement, irritabilité

Contre-indications

aucune connue aux doses physiologiques

Précautions

  • Limiter l’utilisation chez les femmes enceintes et les enfants de moins de 7 ans

S’en servir au quotidien

  • Maux de tête : 1 cuillère à café dans un verre d’eau chaude, jusqu’à 6 fois par jour
  • Troubles digestifs : 1 cuillère à café dans un verre d’eau chaude à la fin du repas
  • Circulation difficile, irritation, douleur superficielle : vaporiser sur la zone concernée, au besoin
  • Aller au bout des choses : 1 cuillère à café dans un verre d’eau chaude le matin au réveil pendant 3 semaines
  • Irritabilité, agacement, énervement facile : 1 cuillère à soupe dans un litre d’eau tout au long de la journée pendant 3 semaines
  • Fatigue, baisse de libido : 1 cuillère à soupe dans un litre d’eau tout au long de la journée pendant 10 jours

Au delà du quotidien

Cet hydrolat aide à retrouver la tête froide sans perdre l’énergie d’agir. Elle apporte un fraîche chaleur, à mois que ce ne soit une fraîcheur chaleureuse !

Prenez soin de vous,

Loïc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.