Quand viennent les fortes chaleurs

Après l’expérience sur les moustiques (que vous pouvez lire ou relire ici), voici une nouvelle expérience homéopathique forte intéressante sur les chaleurs… utile, si vous avez une chatte !

Voici le récit du Dr De Lacoste, homéopathe:

De l’homéopathie pour les chaleurs du chat

Rendant visite à un ami, désemparé devant les chaleurs de la chatte dont il avait la garde, je lui proposai un peu d’homéopathie pour calmer les-dites chaleurs. Bien que d’un naturel sceptique, il accepta d’une phrase ô combien de fois entendue « Si ça ne lui fait pas de bien…».

N’ayant jamais pratiqué la médecine vétérinaire, je décidai d’appliquer sur ce félin les raisonnements appliqués aux humains. Lorsque je l’ai vue, timide et peureuse, s’enfuyant au premier regard, j’ai eu envie de lui donner Natrum Muriaticum qui n’est absolument pas un remède d’excitation sexuelle. Je me suis donc fiée aux dires de mon ami qui me décrivait, à partir de la nuit tombante, les roucoulades de cette chatte, ses contorsions qui la faisaient tomber dans l’escalier, les nuits blanches, les fesses en l’air à la moindre caresse et les sécrétions vaginales.

Faire un choix

La particularité de l’homéopathie est qu’un symptôme peut être traité par de multiples remèdes. Ce sont tous les petits signes qui se présentent en même temps qui servent à orienter le choix du remède.

Le premier remède qui me vint à l’esprit fut:

PLATINA: Hypersensibilité sexuelle, chatouillement voluptueux et désir excessif. Platina que je propose en 9CH car les signes correspondent à la description, mais pas le caractère de base (arrogant, orgueilleux)

Le second fut:

ORIGANUM: excitation sexuelle aggravée le soir et la nuit. Je le propose en 15CH en raison de sa modalité nocturne.

Et le troisième :

MUREX: grand désir sexuel, excitation violente des organes, désir excessif de coït. Je l’aurais bien donné en 9CH, mais le pharmacien n’avait que du 5CH.

5 granules de chaque dans l’eau de boisson.

Le premier soir a été très calme, à peine un miaulement ou deux, la nuit sereine pour tout le monde. 24h plus tard, c’était le calme plat, et on retrouvait la petite chatte timide et peureuse.

On aurait pu aussi discuter Moschus, Lilium Tigrinum, Lachesis, Hyosciamus, Strammonium, et probablement beaucoup d’autres. Dans le cas présent, ces 3 remèdes ayant suffit, nous nous en sommes contentés.

Avez-vous eu l’occasion de donner de l’homéopathie à vos animaux ? Avec quel résultat ?

Racontez-nous vos expériences, nous avons hâte de vous lire.

Prenez soin de vous (et d’eux aussi!)

Loïc

Vous êtes praticien ou professionnel de santé, l’homéopathie vous intéresse. Vous pouvez nous retrouver sur Alternaria, la première école d’homéoptahie et de médecine chinoise indépendante.

Laissez un commentaire. Je serais ravi de vous répondre t de vous connaître

3 réflexions sur “Quand viennent les fortes chaleurs”

  1. Oui j’ai déjà donné de l’arnica en granules pour un coup près de l’oeil de ma minette qui la faisait terriblement souffrir et effectivement ça la calma très rapidement !

    • Arnica peut être utilisé dans tous les cas de traumatisme chez tous les animaux. Il faut savoir que les hamsters ne peuvent être soignés QUE par homéopathie parce qu’ils ne supportent aucun médicament chimique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.