Une huile essentielle, bio ou pas bio ?

En reglogo-bioardant un flacon d’huile essentielle, la première chose mise en avant est le label bio.

Une huile essentielle bio, est-ce vraiment important?

Choisir une huile essentielle de qualité thérapeutique réclame d’être attentif à différents critères.

La dénomination

Chaque plante possède une dénomination française et une dénomination latine. Les deux doivent paraître sur l’étiquette. La dénomination française ne suffit pas. En effet un certain nombre de plantes ont deux ou trois, voire plus, noms français.

100 % pure

Certaines huiles essentielles, du fait de bottles-959816_960_720leur coût élevé, sont coupées, mélangées avec une autre huile de moindre coût et olfactivement proche. Nous cherchons des huiles essentielles qui sont pures.

100 % naturelle et intégrale

Certaines huiles possèdent une ou plusieurs molécules réactives, à l’origine de contre-indications. Certains producteurs préfèrent alors retirer cette molécule.

Chémotypée

Lorsqu’une huile essentielle, de qualité thérapeutique, est produite, elle subit un certain de nombre de tests dont une chromatographie en phase gazeuse avec spectrométrie de masse. Ces méthodes physico-chimiques d’analyses permettent de déterminer avec précision les molécules contenues dans le flacon. Le chémotype est la molécule dominante ou spécifique d’une huile essentielle.

Pour une même plante, en fonction du contexte de croissance du végétal (ensoleillement, type de sol, altitude, etc.), différents chémotypes peuvent se présenter. L’exemple typique est le Thym vulgaire Thymus Vulgaris. En effet, plus d’une dizaine de chémotypes sont possibles avec autant d’usages différents. et ce à partir de la même plante !

Le chémotype est noté par l’abréviation CT suivi du nom de la molécule (ex: CT linalol).logo-hebbdlogo-hect

Les labels HECT (Huile Essentielle ChémoTypée) ou HEBBD (Huile Essentielle Botaniquement et Biochimiquement Déterminée) nous garantissent l’examen minutieux de l’huile et sa détermination.

Non ! mais un peu quand même !!

Au final, le caractère bio ou non ne revêt pas un grande importance en ce qui concerne la qualité biochimique du produit. La chromatographie en phase gazeuse avec spectrométrie de masse suffira à retrouver la moindre trace de molécule de synthèse n’ayant pas sa place!

Il s’agit donc plus d’un choix de cohérence. Prendre soin de soi n’est-ce pas aussi prendre soin de l’environnement dans lequel nous évoluons?

Prenez soin de vous.

Loïc

Vous avez l’envie de vous soigner naturellement ? La médecine naturelle vous a toujours attiré mais vous manquez de connaissance ? Vous souhaitez vous émanciper des médicaments ?
Partez à la découverte de votre pouvoir pour vous maintenir en bonne santé vous et vos proches, avec des méthodes simples sans produit chimique.
Il n’est pas nécessaire d’être un professionnel de la santé pour faire attention à soi !
Si vous êtes ici, vous voudrez sans doute obtenir les fiches solution-phyto ainsi que les dossiers que je vous ai préparé pour faire de vous des créateurs de santé. Abonnez-vous à Se soigner autrement pour le prix d’un magazine ! : cliquez ici et rejoignez le programme Graine de Soin 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.