Aider la digestion naturellement après un repas de fête

Cet article est lu en 4 minutes, le temps de prendre une petite tisane et une belle respiration ?

Malgré le plaisir de se retrouver en famille et de passer de longs moments à table, les lendemains de fête peuvent être difficiles à vivre. Maux de ventre, fatigue, ballonnements… Votre appareil digestif est mis à mal ! Pas question d’endurer ses douleurs sans rien faire. Vous pouvez aider la digestion à se faire et apaiser les symptômes pour vous sentir à nouveau bien dans votre corps. Et pour quand même continuer de partager ces instants de convivialité, il est possible de préparer son foie à ces repas copieux de façon naturelle.

Plaisir des retrouvailles, apéro généreux et repas copieux… comment ne pas subir les maux de ventre les lendemains de fêtes et aider la digestion naturellement ?

Des maux de ventre après les Fêtes ?

La bouche pâteuse, les crampes dans le ventre et la tête un peu lourde, vous connaissez ? C’est souvent les restes d’une bonne soirée peuplée de partage, de rire et de mets délicieux, mais ces désagréments ne doivent pas gâcher la journée qui suit.

Prenez le temps de vous masser le ventre et d’y déposer une bouillotte pour détendre les muscles abdominaux et de vous accorder une promenade digestive d’une quinzaine de minutes. 

Hydratation, la clé d’une bonne digestion

Que votre état soit dû à un excès de nourriture ou d’alcool, il est primordial de bien rester hydraté. Si votre estomac n’est pas coopératif et que vous avez des sensations nauséeuses, prenez le temps de boire petit à petit et lapez une goutte d’essence de citron dès le réveil. Bien que particulièrement efficace préventivement, comme expliqué plus loin, l’essence de citron peut être utilisée le lendemain pour limiter les dégâts. Un tranche de gingembre dans votre verre d’eau (en infusion froide ou chaude) limitera également les sensations nausées.

Pour augmenter l’envie et s’hydrater en se faisant plaisir, pensez à vous servir une bonne tasse d’infusion ou de thé. Attention toutefois à ne pas prendre de thé directement après le repas, celui-ci ralentissant la digestion et pouvant diminuer l’absorption en fer. 

En cas de diarrhées ou de vomissements, il est encore plus important de boire pour remplacer les liquides évacués. Essayez de consommer votre verre d’eau par petites gorgées régulières tout au long de la journée.

Si vous avez la gueule de bois, avant même d’aider la digestion à reprendre son rythme habituel, occupez-vous déjà de votre hydratation. La consommation d’alcool déshydrate beaucoup.

Les plantes qui agissent naturellement sur les maux de ventre

Afin de lutter efficacement contre les crampes d’estomac, vous pouvez utiliser certaines plantes dans différentes préparations. Par exemple, mâcher quelques feuilles de menthe poivrée (toutes les menthes ne sont pas aussi puissantes, faites avec celle que vous avez) ou boire une tisane de camomille peuvent vous apaiser et aider la digestion grâce à leurs propriétés respectives.

Le bourgeon de romarin est également recommandé pour ses actions sur le foie. En cas de digestion difficile, quelques gouttes de son huile essentielle peuvent aider à stimuler le foie et la vésicule biliaire.

Pour calmer les douleurs abdominales, tournez-vous vers les effets anti-inflammatoires de la réglisse. Si vous ne souhaitez pas consommer directement la racine, il existe des extraits de réglisse (l’abus de cet extrait peut être toxique à long terme).

Lutter contre les ballonnements après un gros repas

Souvent lié à la fermentation de certains aliments dans le système digestif, le ballonnement est l’un des désagréments les plus courant après des repas trop riches en féculents. Afin de réduire cet inconfort intestinal, 3 plantes sont à associer : 

  • Les graines de fenouil doux, pour calmer les douleurs abdominales ;
  • Les fleurs de camomille romaine, pour son effet anti-spasmodique ;
  • Les feuilles de verveine, pour faciliter la digestion.

Versez une cuillère à café de chaque dans 200 ml d’eau portée à ébullition. Laissez infuser 15 minutes avant de filtrer et déguster l’infusion.

Si vous développez aussi de l’aérophagie, l’anis vert vous aidera. Portez à ébullition douce (décoction) pendant 3 minutes 25 cl d’eau et une cuillère à café de semences d’anis vert . Laissez reposer 5 minutes avant de boire, puis de profiter de ses effets.

Prévenir naturellement les lendemains de soirée difficile

Souffrir après avoir profité d’un moment gourmand et convivial n’est pas une fatalité. Il est, en effet, possible de préparer son corps et de stimuler à l’avance le processus de digestion.

Comment aider la digestion difficile ?

Le citron peut devenir votre meilleur allié lors des périodes de fêtes ! L’essence de citron (différente de l’huile essentielle) est utilisée pour stimuler le foie. Avant le début de la soirée ou tout au long des réjouissances, prenez une goutte toutes les deux heures. 

Dès la fin du repas, vous pouvez éviter les troubles digestifs grâce à l’hydrolat de menthe poivrée. Une cuillère à café de ce précieux breuvage dans un verre d’eau chaude et vous pouvez sereinement profiter de la fin des festivités.

Quelle tisane pour faciliter la digestion ?

À raison de une à deux cuillères à café par tasse d’eau chaude, la tisane de verveine est particulièrement recommandée pour préparer la fonction digestive avant de lourds repas.

Si vous êtes plutôt adeptes des mélanges, vous pouvez consommer directement après le repas trop lourd une tisane de menthe et de mélisse. Une cuillère à café de chaque par tasse d’eau bouillante, que vous pouvez agrémenter d’une goutte d’huile essentielle de citron si vous le souhaitez.  

Limiter les excès que nous faisons subir à notre corps reste le meilleur moyen de ne pas souffrir de problèmes intestinaux. Cependant, se faire plaisir et prendre soin de soi font aussi partie du bien-être et les moments de partage, comme les grands repas de famille, sont essentiels. Limiter les désagréments de lendemain de soirée de façon naturelle est heureusement possible !

Malgré le plaisir de se retrouver en famille et de passer de longs moments à table, les lendemains de fête peuvent être difficiles à vivre. Il est possible de préparer son foie à ces repas copieux de façon naturelle.

La publication a un commentaire

  1. Pascale

    Merci pour tous ces conseils … j’ajoutera juste qu’un petit (auto) traitement Reiki peut aider à passer des lendemains de fêtes plus cool … 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Loïc

Professionnel de santé, diplômé en masso-kinésithérapie, je m’intéresse aux pratiques de soin centrées sur la personne. Conférencier et formateur, j'exerce depuis plus de 15 ans. J'ai complété mes connaissances par une formation universitaire en Fasciathérapie (4 ans), l'apprentissage de la Microkinésithérapie (3 ans), des Réflexologies (5 ans), du Shiatsu (Minna san do so). L'aromathérapie, l'hydrolathérapie, la gemmothérapie et l'homéopathie sont venues enrichir mon travail pour rendre la personne actrice de son soin et autonome.