Un hydrolat ? C’est quoi ?

l'hydrolat, l'eau de Vie de la plante

l’hydrolat, l’eau de Vie de la plante

L’eau de fleur d’oranger que l’on retrouve dans les baklavas, l’eau de rose si précieuse aux loukoums… hum! Autant de parfums alliant douceur et gourmandise. Ces eaux de fleurs ou eau florales appartiennent à la grande famille des hydrolats. S’apparentant à une eau aromatisée, l’hydrolat est bien plus que cela!

D’où vient cette eau ?

Un hydrolat est produit lors de la distillation d’une plante, aromatique ou non, quelques champignons peuvent être distillés également. Dans le cas d’une plante aromatique, nous obtenons un hydrolat et une huile essentielle; sinon nous n’obtenons qu’un hydrolat.

Le mot hydrolat signifie “eau-lait”, en lien avec son aspect laiteux au sortir de la distillation qui disparait progressivement après un temps de pause plus ou moins long selon l’espèce qui vient d’être travaillée.

Historiquement, l’hydrolat était à priori le produit de distillation le plus utilisé. Ce n’est que récemment, du fait de l’amélioration des techniques d’extraction et des quantités travaillées que les huiles essentielles sont entrées sur le devant de la scène.

Souvent utilisé à des fins cosmétiques, l’hydrolat peut également être utilisé pour notre bien-être ou en thérapeutique. On le retrouve fréquemment dans des recettes de cuisine ou en mixologie (art du mélange des boissons pour réaliser des cocktails).

L’hydrolat, entre densité et subtilité

J’aime à dire que l’hydrolathérapie est un pont entre l’homéopathie et l’aromathérapie. Nous avons d’une part la possibilité de travailler sur la dimension physique, la densité, de par son contenu moléculaire, et sur la dimension psychique, le subtil, de par son parfum et l’information qu’elle véhicule.

Un hydrolat peut être utilisé de différentes manières :

  • par voie orale, c’est la voie thérapeutique par excellence. L’hydrolat est bu directement à la cuillère ou, chez un bébé, au biberon. Pour un enfant allaité, il peut être vaporisé sur le sein de la mère, ou même encore, c’est la mère qui le boit ! Il peut être dilué dans un peu d’eau ou pur, suivant le type d’hydrolat et le goût de la personne.
  • par voie cutanée : à même la peau, pur avec un coton ou un linge imbibé ;
  • dans le bain : il est versé directement dans l’eau du bain. Je préconise une cuillère à soupe pour un bain d’enfant et 3 cuillère à soupe pour celui d’un adulte ;
  • en vaporisation : souvent vendu avec un spray, l’hydrolat est vaporisé autour de la personne, dans son lit par exemple.
  • en diffusion : en remplacement ou diluée dans l’eau de votre brumisateur

Pour qui, pour quoi, pour quand ?

Grâce à leur faible concentration en composés aromatiques, qui varie de 0,05% à 0,1%, contrairement à sa sœur, l’huile essentielle, l’hydrolat présente l’avantage de n’avoir que très peu de contre-indications et peut être utilisé chez les bébés, les enfants, les femmes enceintes et allaitantes et chez les personnes fragiles.

Les hydrolats sont particulièrement indiqués en tant que remèdes de fond. Ils s’inscrivent sur la durée, en complément d’un traitement aromathérapeutique ou seuls. Nous retrouvons en hydrolathérapie tout comme en homéopathie un usage en fonction des symptômes et/ou en fonction de la typologie de la personne.

Utilisés seuls, les hydrolats sont conseillés soit dans les situations aiguës soit lorsque le trouble est chronique.

Dans les cas aiguës, la posologie pourra aller jusqu’à 5 à 6 cuillères à café par jour sur quelques jours.

Dans les cas chroniques, la posologie sera alors de 1 cuillère à café par jour (le matin au réveil de préférence) pendant 21 jours, avec la possibilité de reprendre après une semaine d’arrêt. Cette semaine d’arrêt est appelée fenêtre thérapeutique, elle permet de limiter des risque d’accoutumance.

Pour aller plus loin

Si vous souhaitez aller plus loin, je vous conseille la lecture du Guide des eauGuideEauxFloralesHydrolats-1 de couvx florales et des hydrolats de Patricia Dalmas aux éditions Médicis. Un ouvrage simple et concis, très pratique avec des conseils autour de 45 hydrolats.

Voici un article présentant une plante à l’hydrolat qui nous ouvre de nouveaux horizons!

Indiquez-moi un hydrolat que vous souhaiteriez que je vous présente.

Avez-vous déjà utilisé des hydrolats à des fins thérapeutiques ? Quels bénéfices en avez-vous tiré?

Prenez soin de vous,

Loïc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.