Fiche solution-phyto #12 – Bouleau

Arbre majestueux, on le reconnait entre tous grâce à son écorce blanche, brillante et lisse, je vous parle évidement du bouleau. Arbre d’ornement par excellence, on lui attribue de nombreuses vertus, symboliques et médicinales.

Le bouleau, l’arbre aux milles usages

Arbre majestueux, on le reconnait entre tous grâce à son écorce blanche, brillante et lisse. Arbre d'ornement, on lui attribue de ombreuses vertus médicinales.

Le Bouleau, de l’écorce aux feuilles, il fascine

Sa sève,  appelée eau de bouleau, ses feuilles ainsi que son écorce, ont des vertus diurétiques et sont utilisées lors des cures de printemps. On les préconisent également dans le traitement des affections cutanées. La sève est d’ailleurs utilisées pour réaliser de la bière, du vin et du vinaigre, de l’eau-de-vie et même un édulcorant !

En décoction,  les bourgeons ou l’écorce sèche sont d’excellent dépuratif. Les feuilles de bouleau réduites en poudre sont utilisées pour faciliter la digestion et les fonctions rénales.

Certaines études lui attribue intérêt dans le traitement du cancer, l’acide bétulinique qu’il contient dans son écorce, serait cytotoxique pour de nombreuses tumeurs.

Son aura dépasse largement le champ de la phytothérapie. Ainsi, son bois brûlant vite, avec une flamme pas trop chaude et peu de cendres, en fait un bois particulièrement apprécié des boulangers, il fût nommé pendant longtemps le bois de boulange.

En menuiserie, c’est un bois très apprécié, que l’on nomme merisier.

Il est également à l’origine du balai, instrument de cultuel dans de très nombreuses religions. Il permet purification symbolique. Dans certaines région, il était utilisé pour balayer les rues à la Saint-Sylvestre et chasser les restes de la année passée.

Nous aborderons ici les propriétés de l’élixir de bourgeon.

L’élixir de bourgeon de Bouleau (Betula Pubescens)

Usages courants :

Le bouleau, redonne de la matière au corps

Le bouleau, redonne de la matière au corps

 

  • Intoxication (drainage foie et reins)
  • Troubles thyroïdiens
  • Fractures, pseudarthrose
  • Décalcification, ostéoporose, ostéopénie
  • Rétention d’eau
  • Arthrose, goutte, polyarthrite
  • Trouble de la croissance
  • Fatigue générale, sensation d’isolement

Contre-indications : aucune connue aux doses physiologiques

Précautions :

  • Déconseillée pendant les 3 premiers mois de grossesse
  • Pour les enfants de moins de 15 ans : diviser par deux les quantités

S’en servir au quotidien

  • Fractures, pseudarthrose, retard de consolidation : 10 gouttes par jour sous la langue pendant au moins 1 mois
  • Troubles thyroïdiens, trouble de la croissance : 5 gouttes matin par cure de 3 semaines tous les mois
  • Goutte, polyarthrite : 6 gouttes sous la langue, matin et soir par cure de 3 semaines
  • Décalcification, ostéoporose : 5 gouttes matin et soir pendant 3 mois minimum
  • Sensation d’isolement, fatigue : 2 gouttes sous la langue le matin au réveil

Au delà du quotidien

Symbole national en Norvège et fêté encore aujourd’hui, lors de la Semaine Verte en Russie, le bouleau est un arbre souple et aéré, qui permet à la lumière de le traverser. Tel est le message que nous propose le bouleau ! Laisser les messages les plus subtils s’incarner en nous.

Prenez soin de vous,

Loïc 

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement le livre "Les 10 remèdes naturels indispensables"