Soins dentaires naturels et hygiène de la bouche en permathérapie

Cet article est lu en 7 minutes, le temps de prendre une petite tisane et une belle respiration ?

Bicarbonate de soude, argile blanche, fluor… Les astuces dents blanches et recettes de dentifrices maison fleurissent sur la toile. Charbon, bain de bouche au vinaigre de cidre, argile : ces ingrédients naturels sont loin d’être inoffensifs pour l’émail et les gencives. Vous êtes peut-être en train d’abîmer irrémédiablement vos dents en suivant des conseils malavisés. Découvrez la vérité sur 4 conseils fréquents en santé de la bouche… Mais surtout, apprenez 4 soins naturels vraiment garants de votre hygiène bucco-dentaire

Découvrez la vérité sur 4 ingrédients conseillés en soins dentaires naturels et 4 conseils vraiment garants de votre hygiène bucco-dentaire.

La bouche et les dents : des organes vivants en constante évolution

Les dents nous semblent souvent inertes. Pourtant, ces minéraux durs et a priori immobiles sont bel et bien vivants. Ce sont des organes à part entière, avec leur métabolisme et leurs défenses contre les dangers extérieurs, reliés au reste du corps. 

Comme la gencive, la dent vit et se nourrit. La bouche et ses muqueuses évoluent, réagissent à leur environnement.

Pourquoi est-ce important de le rappeler ? Pour vous faire prendre conscience qu’une carie ou un recul de la gencive ne sont pas des événements isolés. Ce sont bien des symptômes d’un déséquilibre de l’organisme. En Permathérapie, on parle plutôt d’un désaccordage. Un corps sain, accordé, est apte à réguler les populations germes et bactéries buccales – là où une personne affaiblie sera sujette aux douleurs et sensible aux diverses attaques. 

L’hygiène buccale consiste à prendre soin de ces organes fragiles : les dents, mais aussi la langue, les gencives et les autres muqueuses buccales. En permathérapie, un ensemble de pratiques holistiques et d’ingrédients de bonne qualité permettent d’éliminer la plaque dentaire, éloigner les bactéries pathogènes… Mais surtout, renforcer l’organisme dans son ensemble ! 

Les 4 faux-amis de l’hygiène bucco-dentaire

De nombreux articles se vantent de proposer LA solution aux caries, à la mauvaise haleine ou aux gencives qui saignent. Trop souvent, ils sont loin de la vérité. Certains ingrédients, utilisés quotidiennement ou maladroitement, sont même néfastes pour la bouche et les dents ! Voilà 4 « astuces miracles » dont il faut se méfier. 

1. L’argile blanche, un ingrédient à l’utilisation quotidienne risquée

Souvent conseillée en santé naturelle, l’argile blanche permettrait par exemple d’assainir la bouche, de prévenir l’apparition de la plaque dentaire et de blanchir les dents. Un ingrédient miracle ? Non, bien entendu.

Comme tous les ingrédients, l’argile blanche a ses limites. 

  • Au quotidien, son côté abrasif pourrait abîmer l’émail. 
  • Les gencives sensibles en pâtiraient également sur le long terme. 

Moralité ? Vous pouvez utiliser cette poudre pour votre hygiène dentaire, mais pas plus de 2 fois par semaine en moyenne. Tout dépend de la sensibilité de chacun : n’hésitez pas à tester, ajuster et demander conseil à votre dentiste. 

2. Le charbon, un autre piège de l’hygiène dentaire naturelle

Comme l’argile, le charbon est présenté comme un soin dentaire naturel sur nombre de sites de médecine alternative. Appliqué sur les dents, il pourrait les blanchir. Une promesse tentante… mais à quel prix ? 

Une étude britannique publiée en 2019 nous éclaire :

  • Si le charbon a un effet blanchissant, c’est par abrasion de l’émail. Peu à peu, les dents sont fragilisées et de plus en plus sensibles. 
  • Par ailleurs, le charbon pourrait absorber le fluor, présent dans les dentifrices, l’eau ou certains aliments. En retirant cette précieuse substance protectrice, le risque de caries est accru

Bref, comme l’argile blanche, le bicarbonate de soude et de nombreuses autres astuces blanchissantes, le charbon est à utiliser avec modération et ne doit pas remplacer un dentifrice.

Revenons maintenant au fluor et ses impacts sur la santé dentaire. 

3. Le fluor, ses effets cachés derrière la prévention des caries

Le fluor est souvent recommandé dans la prévention des caries. Présent dans de nombreux dentifrices, il est pourtant de plus en plus décrié. 

Mais qu’est-ce que le fluor, me direz-vous ? C’est un oligo-élément présent dans les dents à l’état de trace. Si des études attestent de son efficacité dans la prévention des caries, d’autres sonnent l’alarme. « Les doses prophylactiques établies par l’OMS (0,05 mg/kg/jour) sont à peine deux fois plus faibles que les doses augmentant le risque de conséquences pathologiques (0,1 mg/kg/jour) » (Source). En trop grande quantité, cette substance pourrait affaiblir les os, provoquer des perturbations endocriniennes et des troubles de la reproduction.

Le problème ? Quand les dentifrices fluorés s’ajoutent à l’eau et notre alimentation, la limite peut vite être dépassée. 

Le juste équilibre semble être le suivant :

  • adoptez une alimentation saine et variée tout au long de l’année ;
  • n’utilisez un dentifrice fluoré qu’une fois par semaine environ.

4. Le bain de bouche au vinaigre de cidre 

Les études s’accumulent pour prouver les effets positifs du vinaigre de cidre pour la santé buccale. De nombreuses personnes sont alors tentées de le boire pur, voire d’en faire des bains de bouche. 

Pourtant, attention : ce basique de la cuisine est beaucoup trop acide ! Comme d’autres ingrédients au PH inférieur à 7, comme le citron ou le pamplemousse, le vinaigre use l’émail des dents. En affaiblissant cette couche protectrice, vous vous rendez donc plus sensible aux caries. 

Finalement, comment profiter des bienfaits du vinaigre de cidre sans abîmer votre dentition ? Prenez simplement le temps de diluer cet ingrédient acide avant de le consommer. 

  • Pour lutter contre les caries et avoir des gencives saines, ajoutez une cuillère à café de vinaigre de cidre à 25 cL d’eau tiède. Utilisez ce mélange comme bain de bouche, puis rincez soigneusement. Attendez minimum 30 min avant de vous brosser les dents.
  • Pour prévenir la mauvaise haleine, due à une digestion lente ou timide, buvez ce même mélange avant chaque repas. 

Soins dentaires naturels et santé de la bouche : 4 bons réflexes à adopter

1. Le oil pulling, un garant de l’hygiène bucco-dentaire

Le oil pulling, littéralement « tirage d’huile », consiste en une sorte de bain de bouche… avec de l’huile. 

Un rituel matinal très pratiqué en ayurvéda, médecine ancestrale indienne. Vous aurez simplement besoin d’huile de tournesol.

  1. Au réveil, versez une cuillère à soupe d’huile de tournesol dans votre bouche.
  2. Faites circuler l’huile, comme un bain de bouche, pendant 10 à 15 min. N’oubliez aucun recoin. Ne faites pas de gargarisme.
  3. Crachez ensuite l’huile dans un papier absorbant ou sur un tissu*. Elle doit avoir pris une couleur blanche et perdu sa viscosité. N’avalez surtout pas cette huile, maintenant chargée d’impuretés !
  4. Rincez-vous soigneusement la bouche.

Comme toujours, choisissez des huiles vierges, de première pression à froid, de préférence biologiques. 

Surprenant au premier abord, le oil pulling a une action avérée sur l’hygiène de la bouche et la santé globale. Prévention des caries, diminution de la plaque dentaire et protection de la gencive ont été observées. Cette pratique quotidienne permet également de retirer de l’organisme les toxines accumulées dans la bouche pendant la nuit

* L’huile n’est quasiment pas oxydable ni biodégradable, elle risque de polluer l’eau pendant de longue année. Bien qu’émulsionné par la salive, autant limiter les risques de pollution.

2. La nutrition pour renforcer l’organisme et les défenses bucco-dentaires

Nous l’avons vu : la santé de notre bouche dépend de celle de notre corps dans son ensemble. L’alimentation a donc un rôle primordial dans la prévention des caries et le soin des gencives. 

  • Évitez en premier lieu des ingrédients raffinés : sucres, farines blanches, etc.
  • Remplacez-les par des céréales complètes : avoine, riz, seigle, millet, etc.
  • Choisissez des aliments bio et de bonne qualité autant que possible. La richesse en nutriments renforcera votre santé globale !
  • Pensez aux vitamines D3 et K2, particulièrement importantes dans l’assimilation du calcium. Faites donc la belle part à l’huile de foie de morue et aux aliments fermentés.

Bref : consommez des aliments variés, colorés et bruts pour apporter un maximum de nutriments à vos dents et muqueuses buccales.

3. Les attaques alimentaires à éviter à tout prix

Une alimentation garante de la santé bucco-dentaire, c’est une alimentation riche en nutriments… Mais aussi des repas peu agressifs pour les dents.

  • Limitez le thé et le café, des boissons bien connues pour noircir les dents. 
  • Faites également attention aux aliments abrasifs pour l’émail, comme le citron, le vinaigre ou autres ingrédients acides. Pour les consommer, diluez-les dans de l’eau et attendez au moins 30 min avant de vous brosser les dents. Cela laisse le temps à la salive de rééquilibrer le PH de la bouche.
  • De même, éloignez les jus de fruits (surtout d’agrumes, de pommes ou de tomates) de vos habitudes quotidiennes. Ou buvez-les avec une paille réutilisable, pour éviter le passage sur les dents.
  • Supprimez les sodas et boissons gazeuses de votre quotidien. Cela protègera votre émail de l’érosion, mais aussi l’ensemble de votre organisme. 

4. Les actions quotidiennes de l’hygiène dentaire

On vous l’a déjà dit et répété : le brossage de dents, c’est 3 minutes, 3 fois par jour avec une nouvelle brosse tous les 3 mois. Facile à retenir, non ?

D’autres conseils, parfois moins connus, assurent la santé dentaire.

  • Attendez 30 min après avoir mangé ou bu avant de vous laver les dents.
  • Pensez à vous rincer la bouche après chaque repas, pour retirer les aliments acides susceptibles de fragiliser l’émail.
  • Brossez vos dents de manière non agressive, toujours de la gencive vers la dent
  • Utilisez une brosse à dents souple pour éviter d’agresser l’émail et les gencives. 
  • Ne vous contentez pas du brossage de dent. Fil dentaire, bains de bouche ou oil pulling sont indispensables à la santé globale de la bouche.

J’espère vous avoir éclairé sur les bonnes méthodes de santé bucco-dentaire. Faites attention aux promesses alléchantes de certains magazines peu fiables. Restez vigilants face aux soins dentaires naturels soi-disant miraculeux : argile blanche, fluor, charbon ou encore bain de bouche au vinaigre de cidre. Cherchez plutôt des méthodes holistiques et équilibrées, comme une nutrition adaptée, le oil pulling et des habitudes respectueuses de votre organisme.

Pour aller plus loin, lisez l’article consacré au soin des gencives.

Cet article a 19 commentaires

  1. Claude

    Est-ce que l’argile verte surfine est aussi déconseillée que la blanche ?

    1. Loïc

      oui c’est valable pour toutes argiles.

  2. Jérôme

    C’est rare de traiter la santé des dents et plus complet, clair! Merci.

  3. Isabelle

    Bonjour Loïc,
    Merci pour cet article et ce nouveau sommet qui promet de belles surprises!
    Il ne me semble pas avoir lu de retour sur l’utilisation du bicarbonate de soude?
    D’avance merci;)
    Isabelle

    1. Loïc

      Nous avons hâte que le Sommet des Dents Naturellement commence !!

  4. Claire

    Bonjour,
    très intéressant!
    mais avec quoi se laver les dents si on doit éviter argile bicarbonate et fluor?
    Y a t il des recettes naturelles sans danger ?

    1. Loïc

      Il existe des dentifrices sans fluor, ni argile, ni bicarbonate !

  5. MarieLau

    Je pratique le oil pulling avec de l’huile de coco; c’est moins efficace que l’huile de tournesol??
    D’autre part pourquoi ne faut-il pas faire de gargarisme? Il m’arrive de faire ça pendant 5 ou 10 secondes….

    1. Loïc

      C’est surtout que l’huile de tournesol n’a pas besoin de faire des milliers de kilomètres pour arriver dans votre salle de bain ! 🙂 (sans parler du désastre écologique et sociale que sa production induit)

      Il est préférable d’éviter d’avaler l’huile ainsi utilisée, en gargarisme, c’est possible.

  6. ANTONY

    Merci pour ses bonnes informations pratiques.

  7. Arif Stéphanie

    Merci pour ce résumé très éclairant. Il est vrai qu’on s’y perd dans tous les conseils qu’on peut lire. Difficile de trouver un bon dentifrice. Moi j’en ai plusieurs sous la main et je change chaque jour. J’utilise la gamme weleda mais pour le coup il n’y a pas de fluor il me semble.

  8. Céline Motard

    Merci beaucoup. De belles informations. Excellente journée.

  9. Olivia

    Bonjour Loïc,
    Surprise de lire que l’argile blanche n’est pas recommandé. Ça fait presque 6 ans que c’est mon dentifrice quotidien avec des huiles essentielles de laurier noble, tea tree et menthe poivrée ou des Champs et du bicarbonate en plus selon le cas et oil-puling.
    Je le trouve efficace et notamment mon ami aussi sur sa parondotose.
    L’idée était de ne plus acheter de dentifrice fabriqué mais de se le faire de manière naturelle.
    Du coup dois-je m’inquièter sur cette utilisation depuis le temps ?
    Quel serait le dentifrice naturel que je pourrais faire et qu’il soit recommandé ?
    Merci.

    1. Loïc

      La salive est un très bon dentifrice !

      Le brossage des dent est avant tout mécanique. Le dentifrice est tout à fait facultatif.
      Une utilisation ponctuelle d’argile (une fois pas semaine) pourquoi pas. Sinon c’est un risque pour l’émail de vos dents.
      En ce qui concerne les huiles essentielles c’est la même chose. Laissons notre flore buccale s’épanouir !!

      Concernant une parodontose, ce n’est pas tant l’argile que les huiles essentielles qui agissent.

  10. Chantal

    Merci pour cet article. Je brosse mes dents en ajoutant une goutte d’HE de Tea-tree. Je suis étonnée que vous n’en faite pas mention dans l’article. Bon week-end.

    1. Loïc

      En effet. Cela ne correspond pas à ce que je souhaite transmettre en Permathérapie.
      Cela impose d’utiliser une huiles essentielles qui vient de Nouvelle-Zélande ou d’Australie (dans le meilleur des cas). Est-il pertinent d’aller chercher une huile essentielle qui vient de si loin alors que nous en avons autant tout aussi pertinent qui vienne de beaucoup, beaucoup moins loin.
      De plus une utilisation quotidienne d’huile essentielle est tout à fait déconseillé pour votre microbiote buccale.

      Gardons les huiles essentielles quand nous en avons besoin pas pour un usage quotidien 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.