Fiche solution-phyto #8 – Framboisier

Quel fruit, délicat, au parfum intense ! Avez-vous déjà eu l’occasion au détour d’un chemin de croiser un framboisier sauvage et de goûter ses petits fruits ?

Car oui, à l’état sauvage, une framboise a 3, ou 4 grains, rarement plus. Mais quelle intensité ! Quelle puissance en bouche !

J’ai souvent remarqué que même dans des chemins de randonnée très fréquentés, ce fruit était boudé. Pourquoi ? Certains prétendent un risque d’échinococcose, maladie parasitaire dangereuse, transmise par l’urine des chiens et les renards. Encore faudrait-il que l’urine de ces canidés, atteigne le fruit !

Un soupçon d’observation et une pointe de bon sens, et vos randonnées en montagne prendront une toute autre saveur !!

Le framboisier, la plante des femmes !

Que ce soit les feuilles, le bourgeon, les fruits ou même l’huile de pépin de framboise (oui, oui, ça existe ! C’est d’ailleurs excellent pour calmer voire traiter l’eczéma), cette pante cultivée depuis le Moyen-âge (elle est présente dans le Capitullaire de Villis, texte de référence du IXème siècle) est d’une richesse incroyable. Malheureusement elle n’est aujourd’hui connue que pour ses fruits !

Le framboisier, la plante des femmes !

Le framboisier, la plante des femmes !

Décrire les propriétés du framboisier revient à recopier un ouvrage entier de gynécologie ! Bon, ok, j’exagère peut-être un peu… mais pas tant que ça. Cette plante a la particularité de réguler le couple œstrogène / progestérone sans pour autant contenir de phyto-œstrogène.

Cette plante (et son bourgeon) présente également des propriétés digestives et respiratoires intéressantes. Mais devant son efficacité sur toutes les problématiques féminines, j’ai préféré en faire abstraction !

Ses feuilles, par exemple, consommées en tisane quotidienne dès le 4ème mois de grossesse, sont d’une aide précieuse pour préparer l’accouchement.

 

Nous aborderons ici les propriétés de l’élixir de bourgeon.

L’élixir de bourgeon de Framboisier (Rubus Idaeus)

Usages courants :

  • Trouble du cycle féminin (dysménorrhée, aménorrhée, etc.)
  • Excès de pilosité (chez la femme)

    Bourgeon de framboisier

    Bourgeon de framboisier

  • Trouble de la ménopause (bouffée de chaleur, sécheresse, etc.)
  • Facilite l’accouchement
  • Allergie respiratoire
  • Sentiment de féminité perturbé

Contre-indications : aucune connue aux doses physiologiques

Précautions :

  • Déconseillée pendant les 3 premiers mois de grossesse
  • Pour les enfants de moins de 15 ans : diviser par deux les quantités

S’en servir au quotidien

  • Faciliter l’accouchement : 8 gouttes par jour sous la langue les jours qui précèdent et 12 le jour-même
  • Allergie respiratoire : 5 gouttes sous la langue, matin et soir par cure de 3 semaines
  • Hyperpilosité, trouble du cycle féminin : 8 gouttes sous la langue, matin et soir par cure de 3 semaines
  • Trouble de la ménopause : 5 gouttes sous la langue, matin et soir par cure de 3 semaines
  • Se réapproprier sa féminité : 6 gouttes par jour sous la langue les 14 premiers jours du cycle

Au delà du quotidien

Le bourgeon de framboisier, vous l’aurez compris, est éminemment yin. Il est un bon complément au figuier pour stimuler cette dynamique (un goutte le matin les jours pairs, en alternant les 2 élixirs)

Prenez soin de vous,

Loïc 

Partager l'article

4 commentaires sur « Fiche solution-phyto #8 – Framboisier »

  • Bonjour
    J’ai lu votre article et regardé votre vidéo
    Merci pour ces informations
    J’avais une question concernant l’utilisation du bourgeon de framboisier et la prise de Levothyrox
    Pensez vous qu’il pourrait y avoir une interaction entre les 2?
    Je suis en hypothyroïdie mais pas encore stabilisée, je souffre de pilosité excessive avec un taux de testostérone élevé mais pas de problèmes ovariens à part des règles douloureuses, selon mon endocrinologue, mes ovaires fonctionnent trop et mes origines méditerranéennes favorisent l’excès de poils.
    De plus je voulais coupler le framboisier a l’Alchemille mais j’ai peur que cela fasse trop
    Qu’en pensez vous ?
    je vous remercie par avance pour votre réponse et le temps que vous m’accorderez

    • Bonjour,
      Le framboisier est une plante qui a beaucoup été étudiée. Cependant, je n’ai, à ce jour, trouvé aucune étude montrant une interaction entre lévothyrox et bourgeon de framboisier.
      Dans votre cas, il me semble que la stabilisation de votre taux hormona thyroïdien est une priorité.

      Concernant l’alchemille, sans être spécialiste de phytothérapie, je ne connais cette indication, qui me surprend. Je ne saurais donc vous répondre avec certitude.
      Prenez soin de vous,
      Loïc

  • Bonjour,
    Votre article m’a donné beaucoup d’espoirs. Du coup j’avais une question, est-ce que grâce à ce traitement les poils dans le bas du dos, ventre vont disparaître ? Merci

    • Le bourgeon de framboisier ne fera pas “disparaître” la pilosité, il permet de rééquilibrer le système hormonal et ainsi de diminuer la production d’hormone responsable d’un excès de pilosité.
      La localisation de cette pilosité importe peu.
      Est-ce que cela répond à votre question ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement le livre "Les 10 remèdes naturels indispensables"