Se soigner naturellement par les plantes

Cet article est lu en 5 minutes, le temps de prendre une petite tisane et une belle respiration ?

Les bienfaits des plantes ne sont plus à démontrer pour de nombreuses utilisations, en particulier dans le domaine de la santé. Pourtant, lorsque l’on met le nez dedans, il n’est pas toujours évident de savoir vers quels spécialistes se tourner ou comment s’y prendre pour se soigner naturellement par les plantes.

Que ce soit pour soulager les maux du quotidien ou renforcer son système immunitaire de façon préventive, l’utilisation des plantes médicinales ne s’improvise pas.

Pas de place pour l’improvisation quand il s’agit de se soigner naturellement par les plantes. Prenez connaissance des principales informations et précautions.
Se soigner naturellement par les plantes

Les connaissances de base pour associer plantes et santé

Des soins 100 % naturels 

L’utilisation des plantes et de leurs propriétés a été, pendant longtemps, la principale source des remèdes. Aujourd’hui, les plantes et leurs principes actifs sont testés avec les méthodes et outils modernes des sciences et de la médecine, et se retrouvent dans de nombreux médicaments. La médecine à base de plantes et la médecine allopathique (ou conventionnelle) ne sont donc pas si étrangères l’une à l’autre : se soigner naturellement par les plantes passe donc par une philosophie élargie du soin.

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) définit la médecine à base de plantes comme « des produits médicinaux finis qui contiennent comme principes actifs exclusivement des plantes (parties aériennes ou souterraines), d’autres matières végétales ou des associations de plantes, à l’état brut ou sous forme de préparations. ». Ainsi, quelle que soit la partie de la plante utilisée, tige, écorce, feuille, fleur ou racine ; c’est l’origine végétale du principe actif qui détermine le caractère naturel des soins basés sur les plantes. 

Pour se soigner naturellement par les plantes, il faut donc se tourner vers « les principes qui ont une activité thérapeutique » (OMS), c’est-à-dire les principes actifs issus des végétaux. Ceux-ci permettront alors de prévenir ou de soulager le stress avec la verveine citronnée, le rhume des foins avec l’huile végétale de nigelle, les jambes lourdes avec la vigne rouge… 

Chaque plantes a des indications bien spécifiques en fonction de ses principes actifs.
Les plantes ont des indications bien précises

La phytothérapie ou la médecine par les plantes

La phytothérapie est l’association de deux mots grecs qui signifient « soigner » et « plantes ». Ainsi, c’est, étymologiquement, une médecine naturelle basée sur l’utilisation des plantes. Mais concrètement, qu’est-ce que la phytothérapie ? 

Les préparations magistrales et officinales ont le statut de médicament, préparées et délivrées par un pharmacien dans le respect des bonnes pratiques. Les premières sur prescriptions médicales, les secondes peuvent être fournies directement au patient par la pharmacie d’officine.

Dans certains pays, des plantes peuvent être délivrées en herboristerie.

L’utilisation des plantes pour dispenser un soin en phytothérapie peut prendre différentes formes selon la plante, son principe actif et les effets recherchés. Vous pouvez les consommer :

  • En tisane ou décoction, avec des plantes fraîches ou séchées ;
  • En poudre, qui peut être conditionnée sous forme de gélule ;
  • En macérât, utilisé par exemple en gemmothérapie ;
  • En hydrolat, issu de la distillation d’une plante ou d’un champignon ; 
  • En teinture mère ou en alcoolature, à la forte concentration en principe actif ;
  • En huiles essentielles, à la base de l’aromathérapie. 

Et l’aromathérapie dans tout ça ? 

Vous avez sûrement déjà entendu parler des huiles essentielles, peut-être les utilisez-vous déjà pour soigner vos maux. Que vous ayez envisagé leur utilisation ou que vous en soyez un fervent adepte, il y a quelques éléments essentiels à connaître sur cette pratique médicinale. Les huiles essentielles sont des substances aromatiques volatiles que l’on retrouve dans certaines parties des plantes.

Elles possèdent des principes actifs qui peuvent être utilisés à la fois dans une approche conventionnelle, mais aussi comme outil d’autres pratiques thérapeutiques. 

L’aromathérapie n’est pourtant pas sans danger et doit être pratiquée avec précautions, en particulier à cause de son degré de concentration en éléments chimiques actifs. Renseignez-vous bien avant de pouvoir profiter de ses nombreux bénéfices. 

Les huiles essentielles peuvent être délicates à utiliser
Les huiles essentielles peuvent être délicates à utiliser

Se soigner naturellement par les plantes sans danger

Prendre les précautions élémentaires pour allier plantes et santé

Ce n’est pas parce que c’est naturel que ce n’est pas dangereux. Vous le savez, les plantes contiennent parfois des éléments toxiques. Il faut donc être particulièrement bien informé sur les dosages et recommandations de préparations pour faire un bon usage des plantes qui soignent.

En France, près de 5 % des intoxications sont dues à des ingestions de plantes : il est pour nous très important de vous fournir les informations les plus fiables pour réduire les risques.

En ce qui concerne l’origine des plantes et leurs conditions de récolte, préparation et conservation, ce sont des éléments-clés pour s’assurer que les propriétés médicinales n’ont pas été altérées. Renseignez-vous au préalable sur les labels qui certifient une culture plus saine des végétaux. 

Soyez particulièrement vigilant en cas de grossesse ou dans l’usage de la phytothérapie avec des enfants, il y a souvent de sérieuses contre-indications ou précautions qu’il est impératif de prendre en compte.

Par exemple, l’huile essentielle d’immortelle, parfaite alliée qui soulage instantanément les bleus et bosses devra être utilisée avec précautions (uniquement pour cet usage et à raison d’une goutte maximum) par les personnes souffrant d’épilepsie. Son utilisation fera le bonheur des familles avec enfants pour soulager les bobos du quotidien, avec parcimonie. 

L'immortelle, son huile essentielle surprend toujours par son extrême efficacité
L’immortelle, son huile essentielle surprend toujours par son extrême efficacité

Se soigner seul avec les plantes ou faire appel à un professionnel ?

De plus, même si l’auto-médication par les plantes est séduisante, n’oubliez pas de consulter un médecin en amont pour bénéficier de ses conseils, même s’il est peu familier des médecines complémentaires, tenez-le informé de ce que vous prenez. Si vous suivez un traitement médicamenteux, il est essentiel d’être suivi pour se soigner naturellement par les plantes et éviter les effets secondaires et indésirables. 

Herboriste n’est plus un métier reconnu, mais votre pharmacien, ou tout autre professionnel de santé, peut vous conseiller et vous prévenir d’une possible mauvaise utilisation des traitements à base de plantes. Il est également important de se renseigner sur la composition des produits, sur leurs méthodes de production et de fabrication avant de faire votre choix. En effet, une tisane pleine de pesticide ne sera peut-être pas aussi bénéfique que vous le pensiez… 

En ce qui concerne les huiles essentielles, il existe de réels risques pour la santé en cas de mauvaise utilisation. Le gouvernement français rappelle qu’« on ne choisit pas une huile essentielle au hasard et il convient d’être attentif à son mode d’emploi. Les huiles essentielles sont en effet très concentrées en éléments chimiques actifs et peuvent présenter certains dangers ».  Il est donc fortement recommandé de prendre le temps de vous informer auprès de votre pharmacien, au moment de l’achat. Ainsi, vous pourrez connaître les précautions pour vous soigner de façon naturelle et sans risque. 

N’hésitez pas à vous faire accompagner par des professionnels du soin pour vous soigner naturellement par les plantes. Une fois les premières préparations en votre possession et des habitudes de consommation saine, vous intégrerez facilement les plantes médicinales à votre pharmacopée du quotidien, en tout sécurité. 

Sources : 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Loïc

Professionnel de santé, diplômé en masso-kinésithérapie, je m’intéresse aux pratiques de soin centrées sur la personne. Conférencier et formateur, j'exerce depuis plus de 15 ans. J'ai complété mes connaissances par une formation universitaire en Fasciathérapie (4 ans), l'apprentissage de la Microkinésithérapie (3 ans), des Réflexologies (5 ans), du Shiatsu (Minna san do so). L'aromathérapie, l'hydrolathérapie, la gemmothérapie et l'homéopathie sont venues enrichir mon travail pour rendre la personne actrice de son soin et autonome.